Avec l’annonce de la fin de la collaboration entre David Goffin et son coach, le Suédois Thomas Johansson, une place très intéressante vient de se libérer sur le marché des entraîneurs juste avant la préparation à une nouvelle saison. Un timing très intéressant pour reprendre en main un joueur et installer de bonnes bases pour l’année 2021. Travailler avec un joueur du top 20 comme David Goffin représente une belle opportunité pour de nombreux entraîneurs et il ne fait aucun doute que de nombreux C.V. vont arriver sur le bureau de la manager du Liégeois qui a bientôt 30 ans possède encore de belles années devant lui malgré une saison 2020 difficile et décevante.

Et cet aspect des choses pourrait jouer dans la désignation du futur coach de Goffin. Le numéro 1 belge a exprimé à de nombreuses reprises son mal-être ces dernières semaines et les difficultés qu’il rencontre à voyager et jouer dans les conditions imposées par le Covid-19 avec de nombreux tests, des quarantaines et une incertitude permanente. C’est pour cela que David Goffin dans son choix de coach pourrait donner la priorité à quelqu’un qu’il connaît bien. De retour à l’AFT depuis quelques mois, on voit mal Thierry Van Cleemput reprendre son bâton de pèlerin pour voyager aux quatre coins du monde avec Goffin.

Par contre, la piste Germain Gigounon serait, selon nos sources, envisagée par le clan du Liégeois. Ami de David depuis plusieurs années, le Binchois a passé pas mal de temps avec le quatorzième mondial lors du dernier US Open et lui a servi de sparring-partner à plusieurs reprises ces dernières semaines. De là à franchir le pas et officialiser une collaboration, pourquoi pas. Ce serait une belle opportunité pour le coach de seulement 31 ans et cela offrirait à David la possibilité de voyager avec quelqu’un qu’il connaît bien. Mais ce choix serait un sérieux pari de la part de Goffin car l’expérience de Germain Gigounon comme entraîneur au plus haut niveau n’est pas très grande avec à son actif des collaborations avec Yanina Wickmayer et Ysaline Bonaventure. Le Binchois est d’ailleurs toujours le coach de la Stavelotaine mais on sait très bien que dans le milieu du tennis une collaboration peut se terminer du jour au lendemain. On ne l’espère pas pour Ysaline Bonaventure qui connaît une saison compliquée après sa mise en quarantaine à l’US Open et sa blessure dans une salle de fitness à Roland-Garros.