Tennis

Stan Wawrinka (N.4) était aux anges après sa victoire en demi-finale sur le jeune italien de 18 ans, Jannik Sinner, samedi à la Lotto Arena d'Anvers. 

Le Suisse pourra ainsi disputer la finale de l'European Open de tennis dimanche contre Andy Murray ou un autre jeune loup du circuit le Français Ugo Humbert, tombeur de David Goffin au 2e tour.

"C'était mon meilleur match de la semaine", a commenté le Suisse, 34 ans, 18e mondial, bénéficiaire d'une invitation. "Il est très talentueux, il a une bonne mentalité et est promis à un bel avenir. Je ne jouais pas comme ça quand j'avais 18 ans. Mais je le connais, on s'est déjà entraîné plusieurs fois ensemble, notamment à Monaco, j'ai joué contre lui à l'US Open (avec un succès au 1er tour 6-3, 7-6 (7/4), 4-6, 6-3, ndlr). J'avais été surpris de sa qualité de frappe. Mais aujourd'hui, j'ai joué très agressif quand il le fallait, avec de bons déplacements. Cela fait très plaisir d'être en finale. Je travaille pour ça. Pour gagner des titres. Après, il n'y a aucune garantie de succès. Mais je sais que je peux battre tout le monde quand j'ai le niveau et je suis très content d'avoir l'occasion d'en gagner encore un demain/dimanche".

Jannik Sinner aura bien profité lui aussi de son tournoi, lui qui doit remonter sur le court samedi, avec Paolo Lorenzi, pour l'autre demi-finale du double de la journée face aux Allemands Kevin Krawietz et Andras Mies. Enjeu une place en finale contre les tombeurs de Sander Gillé et Joran Vliegen, l'Américain Rajeev Ram et le Britannique Joe Salisbury.

Si Stan Wawrinka ne tarissait pas d'éloges envers l'Italien, il n'était pas avare de bons mots pour Andy Murray, 32 ans, opposé dans l'autre demi-finale au Français Ugo Humbert.

"Vu le parcours de nous deux, ce serait un match particulier oui", a commenté le Suisse revenu lui aussi de pas mal de pépins au genou. "Quand il a décidé de se faire opérer en janvier, on n'était pas sûr qu'il pourrait rejouer alors le voir revenu à ce niveau-ci cela fait plaisir. C'est un des plus grands joueurs de tous les temps et de toutes les générations. J'ai beaucoup de respect pour lui".