Tennis

La finale de l'Open d'Australie a récompensé dimanche la patience et l'assiduité de Stanislas Wawrinka, vainqueur en 4 manches de Raphael Nadal (6-3, 6-2, 3-6, 6-3). "C'est fou", a-t-il réagi. "Je n'avais jamais espéré gagner un titre du Grand Chelem. Je n'en avais jamais rêvé parce que, pour moi, je n'étais pas assez bon pour battre ces gars."

Ce résultat s'accompagne pour lui d'une autre belle récompense, puisqu'il va grimper lundi à la 3e place du classement ATP. Il devancera ainsi Federer, qui occupait la place de N.1 suisse depuis 2001.

Il n'est que le troisième joueur à battre Nadal en finale d'un tournoi du Grand Chelem (avec Djokovic et Federer). Et le premier à battre à la fois Djokovic, le N.2 mondial et triple tenant du titre, qu'il avait écarté en quart, et Nadal dans le même Majeur.

"Je suis désolé pour toi Rafa, j'espère que ton dos va aller mieux, tu es un mec génial et un champion incroyable", a répondu Wawrinka en recevant son trophée sur le podium d'honneur, avant d'avouer : "Je ne sais toujours pas si je rêve ou pas, on verra ça demain."