L'ITIA a reçu deux alertes d'entreprises de paris pendant l'épreuve du Grand Chelem sur gazon, disputée du 28 juin au 11 juillet à Londres.

"Il est important de noter qu'une alerte en soi n'est pas une preuve de trucage de match", précise un porte-parole de l'ITIA. "Lorsque l'analyse d'une alerte de match suggère effectivement une activité de corruption, l'ITIA mène une enquête complète et confidentielle."

L'Agence a déclaré qu'elle n'était pas en mesure de fournir plus de détails sur les matches faisant l'objet de cette enquête.

Selon le journal allemand Die Welt, il s'agit d'un match du premier tour en simple messieurs et d'un match de double masculin.