Kim Clijsters n'a pas participé mercredi à la victoire de son équipe New York Empire 21-19 sur les Orange County Breakers lors de leur 13e match du tournoi du World Team Tennis joué à huis clos à White Sulphur Springs (Virginie occidentale). Ce succès, remporté en partie grâce aux deux nouvelles venues dnas l'équipe CoCo Vandeweghe et Nicole Melichar, assure la formation newyorkaise d'une place dans les playoffs lesquels réunissent les quatre premières classées à l'issue de la phase régulière de la compétition (14 rencontres).

Au classement, New York occupe la quatrième place (sur neuf équipes) avec sept victoires contre six défaites. Les trois autres demi-finalistes sont connus : Philadelphia Freedoms (11 v-2 d), Orlando Storm (9-4) et Chicago Flash (9-4). New York jouera sa dernière rencontre de poules contre Philadelphie jeudi. Les demi-finales se joueront samedi et la finale dimanche.

Kim Clijsters continue à être ménagée en raison de douleurs aux muscles abdominaux. Il s'agissait de la 5e rencontre au cours de laquelle son capitaine Luke Jensen n'a pas fait appel à l'ancienne N.1 mondiale.

Kim Clijsters, 37 ans, effectue en 2020 un retour après 7 ans d'absence. Elle avait fait une première pause entre mai 2007 et août 2009, en raison de la naissance de son premier enfant, Jada. Elle a ensuite joué jusqu'en septembre 2012. Elle compte 41 titres, dont quatre en Grand Chelem (l'US Open 2005, 2009 et 2010 et l'Open d'Australie 2011). Elle a aussi occupé la place de N.1 mondiale durant vingt semaines au cours de quatre périodes différentes entre le 11 août 2003 et le 20 février 2011.

Elle joue son 3e World Team Tennis, qui en est à sa 45e édition. En 2009, elle avait joué avec les Saint Louis Aces, et un an plus tard avec les New York Sportimes.