La Française, originaire de Nice, huitième de finaliste à l'US Open mais qui n'avait pas dépassé le 2e tour d'un tournoi cette année, en sept épreuves avant Charleston, a été la première a effectué une belle remontée, effaçant trois balles de set à 5-4, 40/0 contre elle. Après quoi elle s'est adjugée la manche.

Mais Jabeur a su accélérer la cadence ensuite pour remporter les deux autres et se donner le droit d'affronter l'Américaine Coco Gauff, 17 ans, 36e mondiale, en quart de finale.

La veille, après sa victoire contre Elise Mertens (WTA 17) 7-5, 6-3 au tour précédent, Cornet s'en était prise à la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, en apprenant le report probable, et depuis officialisé, de Roland Garros.

"Ça reste entre nous, mais notre ministre des Sports est une calamité", avait-elle dit sur un plateau télévisé. "Je n'ai rien contre elle, mais elle ne prend que des mauvaises décisions. C'est comme si elle s'en moquait", avait-elle lâché.

"C'est une décision assez égoïste. Le calendrier va en souffrir. Je comprends que ce ne sont pas des temps faciles pour le tournoi, mais on doit penser aux joueurs et au calendrier, notamment tous les tournois impliqués", avait-elle ajouté.

Ce à quoi a répondu le ministère des sports dans l'après-midi sur les réseaux sociaux. "Cette formule d'Alizé Cornet est sans doute l'expression d'une incompréhension. Le report de Roland Garros d'une semaine est une décision de la fédération française de tennis. Roxana Maracineanu soutient la fédération pour que Roland Garros ait lieu dans les meilleures conditions".

Ce qu'a confirmé Gilles Moretto, le président de la fédération française de tennis, toujours sur twitter: "Absolument, cette décision est celle de la fédération française de tennis: suite à une concertation avec l'ensemble des parties prenantes, nous avons fait nos choix et pris nos responsabilités, en pensant à l'intérêt des joueuses/joueurs et des passionnés de tennis, avant tout autre considération".

Le Majeur, qui devait se dérouler du 23 mai au 6 juin, a été reporté du 30 mai au 13 juin, après les qualifications disputées du 24 au 28 mai, afin de permettre aux organisateurs d'accueillir un nombre plus important de spectateurs si les restrictions sanitaires liées à la pandémie de coronavirus sont allégées.