La rencontre a duré 2 heure et 18 minutes. Pour son quatrième match depuis l'annonce de son retour à la compétition en septembre 2019, Clijsters prenait un départ de rêve, en gagnant deux jeux sur son service et en faisant le break. Elle menait ainsi 0-3 après 10 minutes de jeu. Mais la suite s'avérait plus compliquée. Hsieh remportait les six jeux suivants pour empocher la première manche, malgré deux balles de break pour Clijsters, à 2-3 et à 4-3.

Dans le deuxième set, Hsieh menait 2-0 puis Clijsters revenait à 2-2. L'ancienne N.1 réussissait quelques beaux coups, à l'instar d'une amortie pour sauver une balle de break à 3-2. Dans la foulée, Clijsters prenait le service de son adversaire et menait 3-4. Mais Hsieh débreakait dans le jeu suivant puis reprenait l'avantage. Clijsters réussissait un jeu blanc pour rester dans le match (5-5). Un nouveau break offrait la possibilité à l'ancienne N.1 mondiale de servir pour le set. Elle sauvait deux balles de break et revenait à une manche partout.

Clijsters manquait deux balles de break dans le troisième jeu de la manche décisive. Elle voyait ensuite la Taïwanaise mener 4-2. Clijsters revenait à 4-3 et avait deux balles pour recoller au score, mais Hsieh les écartait. Hsieh repoussait encore deux balles de break sur son service et concluait la rencontre 6-3.

L'an passé, Clijsters avait perdu au premier tour en deux sets contre l'Espagnole Garbine Muguruza à Dubaï, en deux sets contre la Britannique Johanna Konta à Monterrey et en trois sets contre la Russe Ekaterina Alexandrova à l'US Open.

Hsieh, partenaire d'Elise Mertens en double, jouera au deuxième tour contre la Tunisienne Ons Jabeur (WTA 16/N.6). Des 16e de finale qui verront l'entrée en lice de Mertens (WTA 18), tête de série N.7, face à l'Ukrainienne Dayana Yastremska (WTA 72).

Kirsten Flipkens (WTA 76) a été battue au premier tour lundi par l'Américaine Danielle Collins (WTA 28/N.10) 6-4, 6-2.