La numéro 1 belge, 21e mondiale s'est imposée en trois sets - 2-6, 6-1 et 7-5 - pour disputer dimanche sa 8e finale sur le circuit WTA, sa 2e de l'année après sa défaite à Prague (face à la Roumaine Simona Halep) en août, elle qui compte 5 victoires WTA à son palmarès. La partie a duré 2 heure et 5 minutes.

Elise Mertens devait s'incliner dans le premier set 6 jeux à 2 en trente minutes à peine, n'ayant jamais mis son adversaire en difficulté (aucune balle de break) et commentant quatre double fautes. La Belge se reprennait illico dans le 2e set menant rapidement 4 à 0 pour égaliser ensuite à une manche partout (6-1). Les deux joueuses se renvoyaient alors la balle depuis une heure.

Elise Mertens pensait avoir fait le plus dur en breakant d'entrée de dernière manche son adversaire, mais sur sa 8e double faute (sur 11 au total pour 7 aces), elle perdait son bonus (1-1). Ce n'était que partie remise, Alexandrova lâchant à nouveau sa mise en jeu (2-1). La Belge filait en tête pour servir pour le match, mais une 10e double faute remettait les compteurs à zéro (5-5). Mal inspirée, la Russe lâchait son service pour permettre à Mertens de servir une seconde fois pour le match. Avec réussite cette fois (7-5).

Elise Mertens, 24 ans, y rencontrera la gagnante de l'autre demi-finale opposant la Biélorusse Aryna Sabalenka (N.1) 11e mondiale, 22 ans - sa partenaire de double - et la Tchèque Barbora Krejcíková (WTA 74), 24 ans.

Elise Mertens a remporté les tournois de Doha (2019), Hobart (2017 et 2018), Lugano (2018) et Rabat (2018).