Tête de série n°20 du tableau, la Limbourgeoise, 26 ans, s'est fait surprendre par la jeune Tchèque Linda Fruhvirtova (WTA 279), 16 ans, bénéficiaire d'une wild card, demi-finaliste de Wimbledon chez les juniores l'an dernier et plus jeune joueuse de l'histoire à avoir intégré le Top 400 à la WTA. Elle s'est inclinée 7-5, 2-6 et 6-1 en 2h01. "Ce que je pense de mon match ? C'est bête que j'ai perdu", a-t-elle confié à Belga, après sa défaite. "Ce fut un match assez décousu, avec pas mal de hauts et de bas. Je trouve que j'ai plutôt bien servi, mais que je n'en ai pas pu retirer le bénéfice. J'ai bien réussi à hausser mon niveau dans le deuxième set, mais j'ai été trop irrégulière. Dans la troisième manche, j'ai commis trop de fautes, alors qu'elle est restée stable. Ce n'est pas si évident de jouer contre une jeune qui monte, qui n'a rien à perdre et peut lâcher ses coups en toute insouciance, mais d'un autre côté, j'ai l'expérience qui plaide en ma faveur. J'aurais d'ailleurs pu être plus constante. C'est un peu l'histoire de ces dernières semaines. Il faut que je retrouve ce tennis plus agressif, tout en limitant mon nombre de fautes. Et bien tirer profit de mon service. Il y a beaucoup de choses que je peux améliorer, tant tennistiquement que tactiquement", a-t-elle conclu.

Le tournoi de Miami n'est toutefois pas complètement terminé pour Elise Mertens. La n°1 belge est en effet aussi engagée en double avec la Russe Veronika Kudermetova. Têtes de série N.1, les deux affrontent ce samedi au premier tour l'talienne Jasmine Paolini et la Slovène Tamara Zidansek.