La Belge, repêchée en dernière minute pour la deuxième levée du Grand Chelem de la saison, disputée à huis clos en raison du coronavirus, s'est inclinée mardi au premier tour en deux sets, 6-2, 6-2, après 67 minutes de jeu.

La Belge de 30 ans n'a rien pu faire contre l'Américaine, très performante au service avec 79% de première balle. 'Wicky' a pourtant eu l'occasion de breaker Kenin mais n'a converti aucune de ses cinq balles de break. De l'autre côté du filet, l'Américaine a converti toutes ses occasions (4/4) et signé 33 coups gagnants.

Yanina Wickmayer disputait l'US Open pour la douzième fois de sa carrière. Demi-finaliste lors de sa deuxième participation en 2009, elle s'était retrouvée onze années de suite dans la tableau final, mais elle n'avait pu s'extraire des qualifications en 2019.

En début de programme, Elise Mertens a facilement battu l'Allemande Laura Siegemund (WTA 64). La N.1 belge s'est imposée 6-2, 6-2 et défiera au 2e tour l'Espagnole Sara Sorribes Tormo (WTA 82).

Dans la foulée de la victoire de Mertens, Ysaline Bonaventure (WTA 121) a remporté son premier match en Grand Chelem. La Belge, 121e mondiale, pourtant menée d'un set par la Chinoise Shuai Zhang (WTA 38/N.25), s'est imposée 4-6, 6-3, 6-2 après 1h45 de jeu.

La suite du programme mardi verra Kim Clijsters défier la Russe Ekaterina Alexandrova (WTA 29/N.21) pour son premier match en Grand Chelem depuis l'US Open 2012.

Lundi, David Goffin et Kirsten Flipkens se sont imposés alors qu'Alison Van Uytvanck et Greet Minnen ont pris la porte.