La ŠKODA SUPERB rouge est une valeur sûre pour le peloton du Tour. Le directeur de course, Christian Prudhomme, l’utilise comme « bureau mobile » pour mener la plus grande course cycliste du monde à bon port. Bien qu’elle ressemble à une SUPERB traditionnelle, cette voiture présente toutefois quelques options originales réalisées sur mesure pour l’occasion.

De longues jambes

Durant toute la compétition, Christian Prudhomme se retrouve en moyenne huit heures par jour dans la voiture. Comme vous le savez sans doute, le directeur du Tour de France mesure 1,90 mètre. Il a donc besoin d’être confortablement installé dans un véhicule spacieux. Le choix de la SUPERB n’est donc pas anodin. Elle offre l’espace intérieur le plus vaste de son segment. Il en va de même pour la banquette arrière où même des passagers aux jambes longues n’ont pas à se plaindre du manque de confort, raison pour laquelle le modèle est également très populaire auprès des taximans

© © ASO/Olivier Chabé

Toit spécial

C’est de la SUPERB que Christian Prudhomme donne le coup d’envoi de chaque étape du Tour, installé à gauche, à l’arrière du véhicule. « Un toit panoramique est prévu à l'arrière de la voiture », nous explique Franck Meneghini, directeur du parc automobile d’ASO, l'organisateur du Tour. « Ce qui est particulier, c'est que ce toit s'ouvre vers l'arrière, ce qui n'existe sur aucune voiture de série. Le toit ouvrant a donc spécialement été développé pour cette voiture. De plus, une rampe a été placée de chaque côté du toit, ce qui permet à Christian de se tenir pour donner le départ de l’étape en toute sécurité. Avec sa carrosserie peinte en rouge corrida, la SUPERB a un look des plus saisissants. Cette nuance a été choisie non seulement pour des raisons de sécurité, mais aussi parce que le rouge est la couleur du journal sportif français L’Equipe, qui appartient à ASO. Et pour se démarquer plus encore, un girophare rouge a été apposé sur le toit, sur la rampe de gauche », nous précise Franck Meneghini.

Protection

Le parcours du Tour de France est une épreuve d’endurance non seulement pour les coureurs, mais aussi pour les voitures les accompagnant. « Les coureurs arrivent très rapidement et lorsque vous êtes devant le peloton, il est parfois difficile pour le conducteur d’anticiper ou de céder le passage à chaque fois. Pour protéger l’huile moteur du carter, nous avons monté une plaque de protection sous le moteur (2.0 TDI de 190 ch). Et cela s’avère très utile, notamment, lorsque vous passez sur des pavés ».

Champagne

L'intérieur de la SUPERB a également été spécialement adapté à son rôle particulier dans la compétition. La cinquième place à l'arrière a ainsi été remplacée par une console centrale. « Cela vous prouve bien que c'est effectivement le bureau de Christian Prudhomme. Cette console comprend, entre autres, des fréquences radio grâce auxquelles il peut communiquer avec Radio Tour (la radio officielle de la compétition qui partage l’événement entre les voitures suivantes), le commissaire de course et la caravane publicitaire. La console est également équipée d'un minibar. Il arrive, en effet, que Christian Prudhomme invite des officiels ou des célébrités dans la voiture, comme le Président français ou notre célébrissime Eddy Merckx par exemple. Ils doivent bien entendu être reçus avec tous les égards. Il y a donc une glacière pour contenir une bouteille de champagne et un compartiment pour les flutes à champagne afin de leur offrir des bulles sur le parcours.

© ŠKODA

4 exemplaires

La spéciale ŠKODA SUPERB du Tour de France est disponible en quatre exemplaires. « La voiture de Christian Prudhomme est devant le peloton. La voiture d’assistance passe devant également et le peloton est fermé par une troisième voiture de la direction de la course. Enfin, nous avons aussi une voiture de rechange ». ŠKODA a récemment présenté une version actualisée de la SUPERB, mais celle-ci ne sera pas intégrée dans le Tour avant l'année prochaine. Le nouveau modèle sera une première. La SUPERB iV hybride plug-in fonctionnera électriquement sur une distance de 55 kilomètres. « Et nous sommes très intéressés par cette nouvelle version hybride. Cela correspond parfaitement au caractère écologique du cyclisme », conclut Franck Meneghini.

Vous voulez vivre la dernière étape du Tour en direct? Alors participez dès à présent à notre concours !

© © ASO/Bruno Bade