Cet automne, Volkswagen a organisé, en collaboration avec la Croix-Rouge de Belgique, des sessions d’initiations gratuites aux premiers secours. Grâce à ces séances et à d’autres formations, la Croix-Rouge de Belgique veille à ce que le plus grand nombre de personnes possible maîtrise les premiers secours.

Afin d'enseigner les premiers secours à davantage de Belges, Volkswagen a lancé, cet automne, la campagne « Rescue Drivers ». La plus grande marque de voitures en Belgique a offert, sur l’ensemble du pays, des séances d'initiation gratuites chez ses concessionnaires. Les participants ont appris à pratiquer un massage cardiaque, à utiliser un défibrillateur (DEA), à contrer un étouffement et à administrer les premiers soins à des victimes d’accidents. Plus de 1.000 personnes se sont inscrites à l'une des 77 sessions. Le succès est énorme !

Pour concrétiser son projet « Rescue Drivers », Volkswagen s'est associée à la Croix-Rouge de Belgique. « Tout le monde devrait savoir prodiguer les premiers secours », nous explique la Croix-Rouge de Belgique. « C’est pourquoi nous veillons à ce que tous ceux qui le souhaitent puissent suivre des cours de secourisme dans leur commune ou dans leur ville. Dans le cadre de nos formations, nous travaillons en collaboration étroite avec les partenaires locaux. Ce critère de proximité est important. En outre, les formations sont gratuites. Il n’y a donc pas d'obstacle financier à les suivre. »

Diverses enquêtes démontrent que nombreuses sont les personnes qui n'osent pas fournir les premiers secours par crainte de faire quelque chose de mal. « C'est une mauvaise idée », nous expose, la Croix-Rouge de Belgique. « Personne ne s'attend à ce que vous résolviez tous les problèmes médicaux. Mais ce que vous pouvez faire, c'est garder une victime en vie jusqu'à l'arrivée des services d'urgence. Et de manière générale, faire quelque chose est toujours préférable à ne rien faire du tout. »

Une offre de formations très vaste

L'éventail des formations proposées par la Croix-Rouge de Belgique est très diversifié. Le cours de base en secourisme est très demandé. La formation se fait en douze heures. Elle vous permet d’apprendre à réagir en situation d'urgence, comment réanimer ou utiliser un défibrillateur et que faire en cas de brûlure ou autres blessures. Si vous réussissez l'examen qui ponctue la session, vous recevrez un certificat de secourisme.

Si vous souhaitez en apprendre plus, vous pouvez également suivre le cours de secourisme du niveau suivant, appelé « Helper ». Dans le cadre de ce cours de également, vous apprendrez à prendre en charge davantage de troubles et de blessures, ainsi qu’à apporter une assistance dans des situations spécifiques, telles que la réanimation d’un enfant ou d’un bébé.

Des sessions sur mesure

Outre ces formations générales, la Croix-Rouge de Belgique organise également des formations thématiques plus courtes sur des sujets spécifiques, tels que la réanimation et la défibrillation ou encore les premiers secours à apporter aux bébés et aux enfants.

on ne s’y prend jamais trop tôt pour apprendre les premiers secours. C'est la raison pour laquelle la Croix-Rouge de Belgique propose le programme « Train the Trainer ». Les enseignants sont invités à apprendre en cinq jours comment enseigner les premiers secours à leurs propres étudiants. « Depuis l'année dernière, nous le faisons également pour les enseignants de l'enseignement maternel et primaire », nous précise-t-elle. « Et ce n'est certainement pas trop jeune. Les enfants en maternelle sont capables d’apprendre ce qu’il faut faire lorsqu’'ils ont le nez qui saigne ou comment stopper une plaie qui saigne ».

Des premiers secours à portée de main

Afin de vous familiariser aux premiers secours, la Croix-Rouge de Belgique a développé l'application gratuite Premiers soins. Si vous la téléchargez sur votre smartphone, vous aurez toujours votre manuel de secourisme avec vous. « L'application couvre tous les cas de figure, contrairement aux autres applications qui, par exemple, ne traitent que de l'utilisation d'un défibrillateur (DEA) Elle vous permet, par exemple, de vérifier ce qu'il faut faire en cas de brûlure, si quelqu'un a avalé un corps étranger ou si la personne a un morceau de verre dans le pied », nous précise.

L'application comprend également un environnement d'apprentissage par lequel vous pouvez approfondir vos connaissances en matière de premiers secours. Et elle propose aussi des tests afin d’évaluer vos connaissances.

Vous voulez savoir comment pratiquer les premiers secours ? Volkswagen propose, cet automne, des séances d'initiation gratuites en soirée. Vous apprendrez à réaliser un massage cardiaque, à utiliser un DEA, à contrer un étouffement et à administrer les premiers secours en cas d’accident. Les séances se déroulent chez un concessionnaire Volkswagen de votre région et sont ouvertes à tous les conducteurs de Volkswagen. Inscrivez-vous ici. Il est trop tard pour vous inscrire à une session cette année ? Ne vous inquiétez pas. Une nouvelle série de séances d'initiation aux premiers secours sera proposée en 2020. Plus d’informations se trouvent sur le site : www.rescuedrivers.be