Les vignobles sud-africains sont surtout localisés dans la province du Western Cape, près de la côte, mais on en trouve également dans les régions plus sèches du nord et de l’est, à savoir Little Karoo, Olifants River Valley et Orange River.

Les différences climatiques sont considérables entre ces régions et déterminent des pratiques culturales différentes et un style de vin par région. Les régions du Cap et des environs ont un climat de type méditerranéen, avec des étés chauds et secs et de bonnes pluies en hiver, ce qui permet d’éviter l’irrigation artificielle. Plus on va vers le nord-est, plus le climat devient plus chaud et plus sec, avec des différences de températures plus importantes entre l’été et l’hiver.

© Essentielle Vino !

CONSTANTIA: On produit dans la vallée historique de Constantia, siège de la ferme de Simon van der Stel, l’un des plus fameux vins de dessert du monde. Les vignes bénéficient là de l’ombre projetée par la montagne de la Table et de la brise fraîche de la mer à quelques kilomètres de là.


KLEIN KAROO: Le climat est ici l’un des plus extrêmes avec des étés chauds et très peu de précipitations. On y produit certains des vins fortifiés les plus renommés d’Afrique du Sud.


OLIFANTS RIVER: Située le long de la large vallée de la rivière Olifants, la région bénéficie d’étés relativement chauds et de faibles précipitations. Grâce à une gestion soignée de la canopée assurant de l’ombre aux raisins et à des techniques modernes, Olifants River est l’une des régions montantes.


OVERBERG: Dans ce secteur frais plus sur la côté sud, les zones émergentes d’Elgin et de Walker Bay, non loin de la ville balnéaire de Hermanus, fournissent certains des meilleurs vins d’Afrique du Sud.


PAARL: à environ 50 km de Cape Town, Paarl abrite le siège de la KWV et accueille chaque année la célèbre vente aux enchères de Nederburg. C’est l’un des premiers districts viticoles d’Afrique du Sud avec certains des plus prestigieux producteurs de vin et la plupart des coopératives "progressistes". Le district comprend le “ward” de Franschhoek qui a conservé son caractère huguenot français.


PIKETBERG: les fortes chaleurs d’été rendent ici l’irrigation indispensable. La plupart des vins sont élaborés en coopératives. Les investissements récents et de nouveaux clones de vignes ont permis l’émergence d’une nouvelle génération de vins de table à des prix très raisonnables.


ROBERTSON: Le sol riche en chaux du district de Robertson le rend approprié à la production de vin de qualité. Les températures estivales sont élevées et les précipitations annuelles moyennes sont d’environ 400 millimètres. La construction d’un grand barrage au début du 20e siècle a permis une irrigation fiable et peu coûteuse, ce qui a entraîné l’émergence de nombreuses propriétés viticoles et coopératives.


STELLENBOSCH: Située au centre du premier district vinicole de la république, l’Université de Stellenbosch est la seule à être dotée d’un département de viticulture et d’œnologie, elle a formé de nombreux viticulteurs locaux. On retrouve ici les vins les plus connus d’Afrique du Sud, mais le district est un peu en perte de vitesse, étant donné un manque de maturité de certains millésimes récents.


SWARTLAND: Ce district offre la même géographie et le même climat que son voisin Piketburg. Traditionnellement zone de production de vins rouges de qualité robustes et de vins fortifiés, aujourd’hui Swartland produit de bons vins légers peu coûteux ainsi que des vins issus de cépages nobles qui remportent de nombreux prix dans les concours internationaux.