Guides pratiques, encyclopédies et BD, le vin et les spiritueux sont des sources inépuisables d'inspiration pour les auteurs d'ici et d'ailleurs. À mettre sous le sapin ou tout simplement pour le plaisir.

Petite eau

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la vodka a commencé sa vie en Russie sous le nom de « vin de pain », car on la préparait avec des céréales (blé, orge ou seigle) dont on fait aussi le pain. L’apparition du mot « vodka » daterait pour certains du XIVe siècle, pour d’autres du XVIIIe. Toujours est-il que son appellation moderne est composée de deux mots : « vod » pour eau, et « ka » utilisé comme diminutif. Et l’usage s’est répandu dans tous les pays producteurs. Avouons que c’est plus facile que le premier nom polonais de cette boisson, « gorzalka ». Dominique Foufelle vient de sortir « Vodka Lovers », un livre de petit format où vous trouverez tout sur l’histoire de la vodka, sa fabrication, sa dégustation, la mixologie, les recettes et les lieux où la déguster qui se limitent étrangement à la France, l’Espagne, l’Angleterre et les Etats-Unis. Cela se lit facilement avec des tas d’anecdotes intéressantes.

Vodka Lovers, Dominique Foufelle, Hachette Pratique, Paris, octobre 2016, 128 pages, 13,45 €

© Baudouin Havaux et Marc Vanel

L’autre goût des vins

Connaissez-vous le Terret, le Ribeyrenc, le Mancien ou le Castet ? L’Orbois, le Mornen ou le Chatus ? Sans doute que non, car il s’agit de cépages « modestes et oubliés » dont on ne trouve bien souvent que quelques pieds dans certains petits villages de France et qui représentent « l’autre goût des vins », bien loin des Cabernets et autres Chardonnays totalement mondialisés. Comme le rappelle le coordinateur de cet ouvrage collectif, André Deyrieux, « sur les 9600 cépages recensés dans le monde par l’ampélographe Pierre Galet, on compte 267 cépages de raisin de cuves autorisés en France – sans compter ceux qui n’ont pas obtenu d’autorisation – dont seulement dix représentent à eux seuls plus de 70% de la surface plantée en vignes et sont à l’origine de 80% des vins produits dans notre pays ». Il existe donc des centaines d’autres cépages qui permettent de produire des vins qui ont un « autre goût ». Cinquante d’entre eux sont recensés dans ce livre passionnant qui donne la parole aux vignerons qui les cultivent, par passion ou par attachement à la biodiversité. Un bel éclairage sur le côté obscur du vignoble.

A la rencontre des cépages modestes et oubliés – L’autre goût des vins, ouvrage collectif sous la direction d’André Deyrieux, éditions Dunod, octobre 2016, 228 pages, 29,00 €

© Baudouin Havaux et Marc Vanel

Le gin dans tous ses états

Parmi les spiritueux, le gin est le seul dont les ventes augmentent en Belgique, alors que tous les autres dégringolent suite à la hausse des accises. C’est dire si le gin est toujours en vogue. Mais le connaissez- vous vraiment et savez-vous le déguster ? Dans son « Manuel du Gin », Dave Broom retrace l’histoire de cette eau-de-vie et vous apprend à déguster plus de 100 gins classés par pays d’origine. Comment reconnaître un gin à base d’huiles essentielles ? Un gin dit « botanique » avec ses différents ajouts d’épices ? Quelles sont d’ailleurs les différentes définitions du gin ? Pour chaque gin, Broom récapitule les accords parfaits ou interdits et donne une fiche didactique sur le champ aromatique et sur les épices utilisées dans sa confection. Seul bémol : il n’y a que deux gins belges alors qu’on en compte une centaine, au moins. Pour un second volume ?

Manuel du Gin – Tous les cocktails, par Dave Broom, Ed. Flammarion/Maison du Whisky, 224 pages, 18,00 €

© Baudouin Havaux et Marc Vanel

Pour savourer la Bourgogne

Un livre pour les amoureux du vin et de la Bourgogne sorti en août déjà. Il donne la parole à ceux qui font le vin qu’on aime, en toute liberté, sans tabou. Quinze interviews de vignerons et vigneronnes qui font de la résistance et qui s’expriment en totale transparence sur leurs choix, leurs méthodes, leur terroir. Des positions très diverses, mais tous ont cette passion et cette fierté pour leur métier. A lire sans modération. Un an de travail dans les vignes et dans les caves traduit en 252 pages de textes et d’images mettant en avant les quatre saisons. (TH)

Entre les Vignes – Guillaume Laroche, Frédéric Henry, Harry Annoni – Editions Reverse – 29 €, en vente via www.entrelesvignes.net

© Baudouin Havaux et Marc Vanel

Spiritueux d’artisans en Belgique

Après les « bières d’artisans belges » (2 tomes), les « vins d’artisans de Wallonie », les éditions Racine continuent leur série avec un volume consacré aux « Spiritueux et apéritifs d’artisans en Belgique » dans lequel Michel Verlinden, journaliste gastro au Vif notamment, est parti à la rencontre des distillateurs artisanaux du pays. Au bout du voyage, les surprises sont nombreuses : un rhum et une absinthe belges ; un advocaat digne de ce nom ; un « bitter » national… Et bien sûr, il est également question des whiskies, de gins, d’alcools de grains, de maitrank et même de liqueur de cognac aux amandes. Autant d’expériences qui invitent à jeter un regard différent sur ces « eaux ardentes » qui, issues d’un processus lent, témoignent du génie humain. Ces portraits sont agrémentés de 30 recettes de cocktails inédits créés par Matthieu Chaumont, artisan barman (Bar Hortense à Bruxelles) et des photos d’Alexandre Bibaut, spécialisé en photographie culinaire et publicitaire. Découvertes en vue.

Spiritueux et apéritifs d’artisans en Belgique, Michel Verlinden et Matthieu Chaumont, éditions Racine, 176 pages, octobre 2016, 29,95€.

© Baudouin Havaux et Marc Vanel

La Loire en BD

Après de nombreuses régions viticoles françaises, c’est au tour de la Loire de faire les honneurs de la série “Les fondus du vin”, dessinée par Olivier Saive et scénarisée par Christophe Cazenove et Hervé Richez. Si vous êtes lecteur assidu d’Essentielle VINO, vous aurez régulièrement remarqué que la Loire est une région que nous aimons particulièrement. Chenin, Cabernet franc, Cabernet sauvignon, Gamay, Sauvignon, Pinot noir … : dans la Loire, les cépages ne manquent pas et les vins ont toutes les qualités pour faire se damner nos amis fondus du vin qui se reconnaissent dans leur personnalité marquée par la fraicheur, la vivacité et l’élégance ! Du pays nantais à l’Anjou, de la Touraine à la région Centre, suivez la grande et noble route des Châteaux à boire et des vins de Loire ! Original, la BD contient en fin de volume un dossier de dix pages pour tout connaître sur les vins du val de Loire.

Les fondus des vins de Loire, Olivier Saive, Christophe Cazenove et Hervé Richez, éd. Bambou, 48 pages, 10,60 €

© Baudouin Havaux et Marc Vanel

Mixologie

Vous aimez les cocktails ? Pour votre prochain déplacement en France, vous devez alors acquérir un ouvrage indispensable qui est sorti le mois dernier : le guide des meilleurs bars à cocktails de France. Vous y trouverez plus de 250 adresses (dont les trois quarts à Paris), des suggestions de dégustation par les meilleurs bartenders, les 25 cocktails à ne pas louper pour impressionner vos amis, les conseils de pro et des tas de petits trucs qui ne servent à rien mais toujours bons à savoir. Un dossier de Whisky Magazine à garder à proximité de shaker.

Mixo, le guide ultime des cocktails, Ed. Flammarion, octobre 2016, 160 pages, 19,90 €.

© Baudouin Havaux et Marc Vanel