Société La célèbre Vache qui rit a perdu son légendaire sourire ces derniers jours. La faute à une polémique déclenchée à cause d'une question sur un emballage d'apéricube évoquant le voile islamique. 


"Où le problème du foulard islamique est-il apparu en France?". Si la plupart des gens auraient tenté de répondre à cette question avant d'ingurgiter le petit fromage, le site Al-Kanz, spécialisé dans l'info relative à l'Islam, y a vu une assimilation dangereuse des mots "voile" et "problème". 


Pour le site, il s'agit là "islamophobie ordinaire, inconsciente ou volontaire" et il faut boycotter les produits du groupe Bel. 


Devant cette polémique naissante, le fromager a rapidement éteint le feu en présentant (à nouveau) ses excuses sur Facebook. Car l'"erreur" du groupe daterait en fait de 2010 et aurait été rapidement rectifiée...

Publication de La Vache Qui Rit .

Il faut préciser que le groupe est très actif au Moyen-Orient et en Afrique. Une telle polémique aurait fortement entaché l'image de la marque. Al-Kanz a, de son côté, accepté les excuses du groupe Bel en retirant son appel au boycott. 


Les auteurs des blagues Carambar, Malabar ou des messages des biscuits chinois sont maintenant prévenus.