Un subside de 478.762,42 € sera octroyé à la Fondation Roi Baudouin

NAMUR Jeudi, les passionnés des beaux sites et des bâtiments namurois ont pu pousser un ouf de soulagement après que la décision du Gouvernement wallon ait assuré l'avenir du donjon d'Anhaive. Celui-ci bénéficiera enfin d'un lifting indispensable afin de lui assurer une nouvelle jeunesse.

Michel Daerden, vice-président du Gouvernement wallon, ministre en charge du Patrimoine et le Gouvernement wallon ont approuvé l'arrêté octroyant un subside de 478.762,42€ à la Fondation Roi Baudouin pour la restauration et la réaffectation du donjon d'Anhaive et du logis de l'ancienne ferme d'Anhaive à Namur.

Un site important

de l'histoire locale

Erigé aux 13e et 14e siècles, le donjon d'Anhaive a été classé comme monument en 1943. La ferme d'Anhaive a, quant à elle, été classée en 1981. C'est la Fondation Roi Baudouin qui en est propriétaire.

Les travaux qui vont être réalisés consistent en la restauration du logis et de la tour d'Anhaive afin de conserver les formes originales des bâtiments dans leurs matériaux d'origine et l'aménagement des lieux afin de les rendre accessibles au public. Une fonction d'accueil et d'information sera installée au rez-de-chaussée du logis et permettra au public de découvrir l'histoire du lieu. La Fondation Roi Baudouin utilisera également les locaux pour exercer ses activités.

Les travaux de restauration vont être subsidiés par le département du Patrimoine du ministre Michel Daerden pour un montant de 478.762,42€, ce qui correspond à un taux d'intervention de 80 %. Le ministre a ajouté: «Ce taux d'intervention préférentiel s'explique par le fait qu'il s'agit d'une réaffectation présentant un intérêt collectif. Je me réjouis que la Région soutienne des projets de réaffectation qui permettent de garantir la pérennité d'un monument.»

Les délais des travaux n'ont pas été communiqués. Il reste à espérer que le donjon ne se détériorera plus avant le début du chantier.

© La Dernière Heure 2003