Divers C'était en 2015, déjà: des paillettes destinées à être avalées pour rendre les selles 'glitter' faisaient un véritable carton, lançant une mode qui dure. Depuis, on a décliné la pastille en différents types d'applications pour que toutes les parties du corps les plus visibles puissent briller de mille feux: barbe, cheveux, fesses...

Depuis quelques jours, la société US Passion Dust a trouvé de quoi illuminer... les vagins de ces dames ! Des capsules, qui peuvent insérées une heure avant le rapport sexuel, permettent aux utilisatrices de produire des sécrétions... disco ! 7 dollars, soit environ 6 euros pour un kit de 5 capsules... Un prix démocratique, en plus !

Sauf que le produit fonctionne tellement qu'il est en rupture de stock. Selon l'entreprise, 7.000 personnes patientent dans l'attente d'un réassort.

Les gynécologues, eux, voient cette mode d'un mauvais oeil, comme le docteur Jean Gunter interrogé par Madame Figaro : «Les paillettes sont vraisemblablement cosmétiques (de petits bouts de plastique) et contenues dans un liquide d'origine inconnue. Elle pourraient également être comestibles, élaborées à partir de sucre».

De quoi réfléchir à deux fois avant de se ruer au rayon licorne !