Sports Un penalty cadeau et un autre refusé coup sur coup alors que les les Italiens menaient 0-1...

Sur l'ensemble des deux rencontres, opposant Arsenal et le Milan AC en huitièmes de finale de l'Europa League, la qualification des Anglais ne souffre d'aucune contestation, tant ils ont été meilleurs (plus réalistes) que les Rossoneri sur les 180 minutes. Pourtant, ces derniers peuvent, à juste titre, se sentir lésés sur le match retour. En cause, deux grosses interprétations douteuses de l'arbitre et de ses assistants ont fortement contribué à l'issue de la rencontre.

Ainsi, alors que le score était de 0-1 pour l'AC, suite au superbe but de Calhanoglu, les Anglais revenaient dans le match suite à un penalty totalement inexistant que Danny Welbeck convertissait avec sang froid. 
 
Quelques instants plus tard, les Milanais auraient également dû recevoir, à leur tour, un penalty suite à une faute de main dans le rectangle, mais Monsieur Eriksson restait de marbre.

Au final, les Gunners inscrivaient deux nouveaux buts en seconde mi-temps et se qualifiaient pour les quarts de finale.