Food Ces nouveautés amusantes, surprenantes, ragoûtantes (ou pas) vont marquer l’année en cuisine.

Chaque année voit son lot de nouvelles tendances, produits et autres innovations débarquer dans nos cuisines. Et certaines ont littéralement de quoi surprendre. Petit tour d’horizon.

Manger (plus) sainement est une préoccupation pour de nombreux Belges. Et, en la matière, ce ne sont pas les nouveautés qui manquent. Du sans gluten ou bio, en passant par les graines de toute nature, l’assiette prend parfois de drôles d’allures. En 2018, le pollen s’invite dans nos plats. Il paraît qu’il a des vertus pour lutter contre le stress et favorise le confort digestif. À incorporer aux céréales du matin ou saupoudré façon épices sur le lunch du midi.

© D.R.

Le charbon actif n’est, en soi, pas une grande nouveauté. Permettant de lutter contre les toxines, il est déjà utilisé par de nombreux consommateurs. Sa couleur noire risque d’inspirer certains stylistes culinaires… Pour sûr, il fera sensation.

© D.R.

En manque de vitamines et de minéraux ? Alors il y a de grandes chances pour que vous succombiez aux superpoudres. Le thé matcha, le kale et le curcuma n’en sont que quelques-unes, mais la véritable star c’est la spiruline en poudre (une algue très riche en protéines végétales). Ces poudres s’incorporent à merveille dans les boissons et gâteaux

© D.R.

Cuisiner, c’est aussi voyager. Après les saveurs asiatiques (Japon en particulier) et la folie burger qui n’en finit plus, l’année 2018 devrait être placée sous le signe de la cuisine du Moyen-Orient, en particulier d’Israël, de Syrie et du Liban. L’Asie ne sera pas délaissée pour autant.

Alors que le mois sans alcool débute le 1er février prochain, la folie mocktails rendra la fête encore plus folle. Sans alcool, ces cocktails inspirent les plus réputés bartrenders du pays qui s’y sont tous essayés.

© D.R.

Vegan ou végétarien, ce n’est plus une mode, c’est un concept bien établi. Les industriels multiplient les innovations pour satisfaire ces nouveaux publics, nous réservant au passage quelques bizarreries sans nom. Ainsi, ces yaourts aux légumes débarquant des États-Unis étaient annoncés comme une révélation en 2017. Ils n’ont pas encore percé sur le marché, mais on les annonce à nouveau comme une grande tendance 2018.

Le consommateur belge ne saurait pas se passer de friture. Et même si l’année à venir est résolument placée sous le signe d’une cuisine saine et savoureuse, il sera difficile de se passer des grands classiques de la cuisine belge. Mais cette année, on frit… sans huile. Grâce à un système d’air chaud et pulsé, il est en effet possible de frire sans matière grasse.

Généralement associées aux tables de fêtes ou à la cuisine gastronomique, les fleurs comestibles sont aussi très à la mode sur les réseaux sociaux, révélateurs des tendances du moment. La lavande se décline ainsi version latte du plus bel effet.

Light mais gourmand

Les excès des fêtes sont loin d’avoir été dissipés. En cuisine, on recherche alors le moyen de se faire plaisir sans être obligé de se priver. Et c’est possible ! Associer la cuisine light aux plaisirs gourmands, voilà un fameux défi qui devient réalité grâce aux recettes compilées dans Le Petit Larousse Cuisine Light. Pour ce faire, misez sur une cuisine qui privilégie les légumes, les céréales et les fruits en quantité, tout en mettant en valeur les viandes maigres et en optant pour des modes de cuisson sains.

Au fil des pages, on découvre pas moins de 150 recettes légères et gourmandes qui conviennent pour toutes les occasions. Originales ou grands classiques revisités en version allégée, cette bible vous détournera des régimes dont le moteur est la privation.

Cet ouvrage regorge aussi de conseils simples à appliquer. Que ce soit par rapport à l’activité physique au quotidien, la composition idéale d’une journée, l’importance du petit-déjeuner (et de sa composition équilibrée). Premier conseil : après avoir abusé des bonnes choses, il arrive qu’on ne ressente plus les sensations de faim et de satiété. Adopter de nouveaux automatismes s’impose dès lors. Et cela commence par manger de tout en quantité raisonnable, en gardant la notion de plaisir et ne pas manger si l’on n’a pas faim.

Le Petit Larousse, Édition Collector Cuisine Light.

© D.R.