Télévision

RTL Tvi, par l'intermédiaire de M6, a pris des risques avec la diffusion de cette émission inédite pour les télévisions francophones. Un pari qui a porté ses fruits !

Ce "Qui est la taupe ?" était attendu et le moins que l'on puisse écrire est qu'il n'a pas déçu ! Bien vendue à son lancement, la "taupe" a pris ses téléspectateurs au jeu de l'enquête ! Qui, parmi ceux qui ont assisté à au moins un épisode de ce tout nouveau jeu, n'a pas émis la moindre hypothèse devant son écran ? Qui n'a pas eu ses doutes sur l'un ou l'autre candidat, faisant de certains ses chouchous ?

Au final, le concept a séduit nos contrées (puisqu'il avait déjà été lancé depuis plusieurs années dans d'autres pays), les audiences en témoignent, et une deuxième saison devrait faire son apparition tôt ou tard. Car le simple principe d'intégrer une taupe parmi dix candidats venus de tous les horizons a fait son effet ! Pour ceux qui n'ont pas pris le temps de cerner l'émission, rappelons le but du jeu : la taupe devait rester incognito jusqu'au bout et les neuf autres candidats devaient la démasquer en menant leur enquête. Si la taupe était assurée d'arriver en finale, elle devait néanmoins faire gonfler sa propre cagnotte en mettant - discrètement - des bâtons dans les roues de l'équipe. Les autres candidats devaient avancer dans leur enquête (que ce soit en glanant des indices ou en observant simplement leurs compagnons de jeu au cours des différentes épreuves qui servaient à faire gonfler la cagnotte commune... ou celle de la taupe) pour éviter l'élimination. Quant au téléspectateur, il ne savait pas qui était cette taupe et ne l'a appris que lors du dénouement. Et certains ont été surpris !

Ce dénouement a vu Muriel se désigner comme étant "l'infiltrée", ce qui n'a guère surpris Morad, Kevin et Ornella, les trois "honnêtes" enquêteurs arrivés jusqu'en finale, puisqu'ils l'avaient tous désignée comme suspect n°1. Muriel étant démasquée, elle repart les mains vides mais avec une belle notoriété puisqu'elle restera aux yeux de tous la première taupe francophone. Mieux, elle s'en est plutôt bien sortie, semant le trouble durant de nombreuses émissions avant d'être démasquée sur la fin. La voyante de 54 ans, originaire de Haute-Savoie, a donc échoué de peu et a même été saluée par les applaudissements de ses trois derniers concurrents. Il faut dire qu'aucun d'eux ne semblait très sûr de lui au moment de clôturer son enquête...



Morad est quant à lui le grand gagnant de cette première saison puisqu'il avait fourni le plus de bonnes réponses au questionnaire final. C'est d'ailleurs le seul bémol que nous pouvons adresser à l'émission : certaines questions très pointilleuses relevaient plus de la chance que de l'esprit d'observation et il aurait sans doute été plus juste que la cagnotte des candidats soit divisée en trois, Ornella et Kevin n'ayant pas démérité tout au long de leur aventure. Qu'à cela ne tienne, on attend déjà impatiemment la prochaine saison qui comptera sans aucun doute son lot de rebondissements et de (saines) manipulations. Car comme l'a très bien expliqué Muriel, cela reste un jeu et les mensonges de certains ainsi que le rôle joué par d'autres doivent être remis dans ce contexte précis, celui d'un divertissement plutôt réussi.