Brabant Wallon Après la traversée de Sart, un autre chantier s’annonce long à Villers

On ne rappellera pas le feuilleton à épisodes que représentent, pour les Villersois mais aussi pour tous les utilisateurs de la nationale reliant Nivelles à Namur, les travaux lancés au printemps dernier dans la traversée de Sart-Dames-Avelines.

Aux dernières nouvelles, après le forcing du bourgmestre Emmanuel Burton, ils devraient se terminer à la fin de cette semaine. Et pour l’instant, on peut passer dans les deux sens de circulation.

Mais un autre chantier va s’ouvrir dans les jours qui viennent. Ils étaient d’ailleurs prévus plus tôt mais les autorités communales s’y sont opposées, vu les travaux en cours sur la RN 93. Cette fois, il s’agit de la route de Chassart, qui sera également complètement interdite à la circulation.

Reliant Marbais à Villers-Perwin, elle est a priori moins empruntée que la nationale. Sauf que pour les habitants de Marbais et même de Sombreffe, elle constitue un raccourci pratique pour se rendre ou pour revenir de Gosselies…

Ce n’est pas la commune qui est à la manœuvre pour ces travaux : il s’agit de placer une importante conduite d’eau qui passera au milieu de la chaussée sur une partie de la route. "Il a été envisagé de passer sur le côté, mais cela s’est avéré impossible parce qu’il y a déjà des lignes électriques enterrées dans les trottoirs, confirme l’échevin villersois des Travaux, Philippe Vanhollebeke. En ce qui concerne la voirie principale, les travaux dureront sans doute jusqu’au printemps."

En conséquence, des déviations seront organisées par Sart-Dames-Avelines, et par le carrefour des Quatre-Bras de Baisy-Thy en fonction des types de véhicules. Une réunion a également été organisée hier à destination des agriculteurs, notamment pour régler le problème des accès aux champs.