Namur

Le Collectif Salzinnes Demain a pris connaissance début août de l'octroi du permis pour la construction à Salzinnes de la future Maison Administrative Provinciale (MAP). Il a décidé d'introduire un recours contre la décision de l'Administration, jugeant les charges urbanistiques trop faibles, en particulier en matière de mobilité et n'offrant pas de garanties aux riverains. Le collectif souhaite également que la MAP et les différents projets immobiliers envisagés dans le faubourg soient mieux coordonnés et fassent l'objet d'un Comité d'accompagnement.

"Le permis octoyé le 30 juillet dernier est assorti d'un certain nombre de charges d'urbanisme réclamées, tant par la Ville de Namur (dans l'avis rendu dans le cadre de la procédure) que par le Collectif.Cependant, la principale demande, à savoir la création d'un accès à la MAP par la rue Woitrin, n'a pas été imposée par le permis. Aux yeux du Collectif, le permisne tient dès lors pas suffisamment compte des problèmes de mobilité qui seront accentués par ce nouveau projet salzinnois d'autant qu'il vient s'ajouter à d'autres (logements sociaux par le Foyer Namurois, maison de repos par le CPAS, maisons unifamiliales par la Régie Foncière,...). C'est pourquoi, le Collectif et les riverains du projet ont introduit en date du 21 août un recours contre ce permis et en appelle donc à l'arbitrage du Ministre de l'Améngement du Territoire."