Football Condamné à trois ans, le Portugais sera en sursis jusqu'au 31 décembre 2006. Il pourra donc débuter la prochaine saison, le 11 août prochain, s'il reste au Standard

BRUXELLES Le parquet fédéral de l'Union Belge de football avait requis une suspension de trois ans contre le milieu de terrain portugais et capitaine du Standard, Sergio Conceiçao. Le Comité sportif a finalement délibéré et rendu son verdict en début de soirée.

Le Comité sportif avait décidé le 27 mars de suspendre à titre préventif jusqu'au 11 avril Sergio Conceiçao sur base de l'article VII/49 du règlement fédéral. Conceicao avait été exclu le 21 mars à Sclessin lors du match aller des demi-finales de la Coupe de Belgique face à Zulte-Waregem (1-2), après avoir craché sur un joueur flandrien (Stijn Meert). Il avait ensuite enlevé son maillot, pour le jeter violemment sur l'arbitre de la rencontre, Peter Vervecken.

Le Comité sportif a retenu (et reconnu) la voie de fait et condamné le joueur à trois ans de suspension. Seuls quatre mois et demi fermes seront efffectués par le soulier d'or, à compter du 27 mars. Le comité a tenu compte du fait que le joueur avait clairement été provoqué et que l'ambiance générale de la partie était très tendue. Des faits similaires commis par le joueur portugais avant la fin de l'année 2006 entraîneraient automatiquement une suspension de trois ans.

Il y a possibilité de faire appel contre la décision du Comité sportif. L'appel ne serait cependant pas suspensif, la sanction étant d'au moins quatre journées effectives.