Football

Décision ce mercredi... avant une possible fusion

LOMMEL Hier soir, le FC Lommelse n'avait toujours pas acquitté la somme de 7.800 € dont il est redevable à la fédération.

Ceux qui s'échinent désespérément à le sauver s'emploient néanmoins à présenter une équipe, samedi soir, contre La Gantoise! «Nous espérons toujours achever l'actuelle saison », assure l'ancien président du club, l'avocat Dirk Vande Boer. «J'ose même affirmer qu'un vent d'optimisme souffle de nouveau sur ce coin du Limbourg. La décision tombera ce mercredi, après une ultime réunion à la fédération.»

Hier matin, une délégation lommeloise s'est présentée au siège de l'Union belge pour consulter son service juridique. Elle souhaite reprendre le matricule du club dans l'espoir d'entamer le championnat en D 3 la saison prochaine. Elle a aussi obtenu l'assurance que le club pouvait, légalement, poursuivre l'actuelle campagne en D 1 avec un effectif composé, peu ou prou, de footballeurs âgés de plus de seize ans. «Je suis heureux pour les quelque trois cents jeunes qui portent le maillot de notre club et qui ne se retrouveront donc pas à la rue

La petite équipe d'irréductibles articulée autour de Dirk Vande Boer aurait aussi convaincu deux businessmen limbourgeois de soutenir financièrement la future entité, crédibilisant ainsi davantage le projet, aux contours encore bien indistincts, de ce Lommel qui ne veut pas mourir... mais qui négociait, hier soir, une fusion avec Overpelt-Fabriek après avoir constitué une nouvelle ASBL.

Michel Noben seul?

Si le noyau lommelois du début de saison n'a pas tardé à exploser, éparpillant ses composantes principalement dans des clubs de D 2 - seuls Haeldermans, au Lierse, Hoefkens et Culek, à Westerlo, achèveront la campagne au sein de l'élite -, trois pros n'ont pas trouvé une nouvelle affectation: le gardien Volders et les défenseurs Noben et Schoofs. Le premier cité n'embarquera pas dans cette galère. «Moi, je n'ai rien à faire: alors pourquoi pas?», se demande Michel Noben. Avec quel entraîneur? Jos Heyligen et Luc Beyens vont (ou ont) décliner l'offre.

Jusqu'au 2 mai?Les manifestations individuelles de sympathie abondent également. Par amour du club deux anciens Lommelois - le gardien et actuel entraîneur de Geel, Peter Maes, et le défenseur Vital Vanaken, entraîneur d'Overpelt - battent le rappel, symbolique jusqu'à présent, des bonnes volontés.

La radiation éventuelle du FC Lommel ne sera pas entérinée avant le 2 mai prochain. Pour qu'elle soit effective, elle doit être notifiée dans la Vie Sportive dont la prochaine édition paraîtra le 9 avril puis actée par le Comité Exécutif lors de sa séance du 25 avril. Elle deviendra alors effective cinq jours ouvrables plus tard.

Charleroi: pas de plainte

«Le Sporting de Charleroi a déposé plainte contre Lommel parce que le club campinois, exsangue, ne pouvait plus présenter vingt professionnels sous contrat.»

De retour du Japon, Jean-Jacques Cloquet a catégoriquement démenti cette rumeur qui a circulé, hier, dans le landernau du football belge. «Je m'inscris en faux contre cette prétendue initiative, clame Jean-Jacques Cloquet. Les pauvres Lommelois sont assez accablés comme cela pour qu'un club qui a senti lui aussi le vent du boulet l' enfonce davantage encore... en se rendant ainsi, en plus, très impopulaire.»

© Les Sports 2003