Une succession difficile pour Zoran Ban

C. V. Publié le - Mis à jour le

Football Le nouvel attaquant montois, Zoran Ban, possède la carrure pour devenir le nouveau chouchou du Tondreau

MONS «Je suis désolé, mais je ne peux pas vous répondre. Il a été décidé au club que les joueurs ne devaient plus parler à la presse. Il faut passer par Liviu Ciobotariu, notre capitaine, pour avoir des renseignements.»

Voilà le seul discours que peut tenir Zoran Ban à quelques heures de son retour au Racing Genk où il évolua pendant deux saisons (1999-2001). Et ce n'est pas Liviu Ciobotariu qui pourra nous divulguer les sentiments de son équipier croate. C'est pour cela, que nous nous sommes tournés vers Domenico Olivieri qui évolua avec Zoran Ban dans le Limbourg et qui est donc bien placé pour évoquer le parcours du nouvel attaquant montois à Genk.

«Transféré de Mouscron où il restait sur une bonne campagne, Zoran Ban a eu comme mission en arrivant à Genk de faire oublier Oulare», explique l'actuel entraîneur adjoint d'Heusden-Zolder. «Sa première saison ne fut pas mauvaise. Par la suite, le Croate a eu des problèmes avec Johan Boskamp. Il a alors connu une période plus difficile. Son départ du club devenait quasiment obligatoire.»

Et si dans le milieu du football belge Zoran Ban possède la réputation d'un joueur au caractère difficilement contrôlable, Domenico Olivieri garde, lui, de bons souvenirs de la présence de l'ancien joueur de Mouscron au Racing Genk.

«Il était toujours de bonne humeur, ajoute notre interlocuteur. C'était un garçon sympathique qui aimait bien rigoler dans les vestiaires et faire de petites blagues. Comme joueur, on peut le définir comme un attaquant assez costaud. Grâce à sa bonne protection du ballon, il aime bien évoluer dos au but. Son pied gauche peut faire des ravages dans les défenses adverses et Zoran est un attaquant qui pèse sur une arrière-garde. Son jeu est assez physique et il n'a pas peur des duels. Il affiche une grande présence sur la pelouse et ne craint pas de faire des efforts.»

Et c'est pour cela que l'ancien équipier du Croate est certain que ce dernier va vite devenir un pion essentiel dans l'effectif de Marc Grosjean: «Je pense que Zoran Ban peut réussir un bon championnat à Mons. Il faut lui laisser un peu de temps car il est resté un an sans jouer. Mais pour moi, il sera titulaire chaque semaine dans l'équipe hennuyère. Il devrait trouver régulièrement le chemin des filets s'il est bien servi.»

Ce qui pour l'instant n'est pas vraiment le cas.

© Les Sports 2003

C. V.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Plus solitaire, vous ressentez le besoin de vous isoler, de rester dans l’ombre pendant quelques jours.

Taureau

Cette journée peut vous paraître longue. Vous manquez cruellement de motivation.

Gémeaux

Toutes vos habitudes risquent d’être chamboulées. Vous allez devoir redéfinir complètement vos objectifs.

Cancer

Vous ne vous vexez pas si quelqu’un vous fait une remarque ou remet en cause l’une de vos décisions.

Lion

On apprécie votre bonne humeur et surtout votre grande disponibilité envers les autres.

Vierge

En couple, vous faites preuve d’une grande diplomatie. Vous savez calmer les tensions que votre conjoint tente d’attiser.

Balance

Vos efforts professionnels portent leurs fruits mais ne relâchez pas trop vite votre attention.

Scorpion

Vous regardez la réalité en face. Vous prenez vos responsabilités. Vous reconnaissez vos erreurs.

Sagittaire

Votre vie de famille est relativement prenante. Vous répondez aux attentes d’un proche qui sollicite votre aide.

Capricorne

Vous avez largement le vent en poupe au travail. Toutefois, vos idées innovantes ne sont pas au goût de tous.

Verseau

Vous avez un argument imparable pour faire face à un interlocuteur totalement réfractaire à vos idées.

Poissons

Vous vous donnez à cent pour cent dans votre relation amoureuse. Vous faites tout pour plaire à votre partenaire.

Facebook