Belgique

Sale temps pour la mobilité douce des enseignants… Le problème est récurrent et il refait surface tous les deux ou trois ans, avec une acuité accrue : les écoles ont bien du mal à se faire rembourser l’argent qu’elles ont elles-mêmes avancé pour payer les frais de déplacement de leurs enseignants. Comment ça marche ?