Belgique Le MR dénonce le "communautarisme" du PS, qui n’y voit pas de problème.

Les partis s’y entendent pour recruter de gros pourvoyeurs de voix. Une personnalité bien implantée dans une communauté peut constituer un atout dont ils ne se privent pas. Rien de problématique, a priori : ces candidats permettent une représentation des diverses franges de la population.

La pratique va trop loin pour le MR, qui dénonce le "communautarisme indéniable" d’un tract écrit partiellement en turc par un député PS bruxellois.

En effet, Emin Ozkara (PS), 17e sur la liste pour le Parlement bruxellois, a fait imprimer un tract en plusieurs langues, avec ce titre : "Tous ensemble ! ; Allemaal samen ! ; Hep birlikte !" Du français, du néerlandais, et du turc. Le slogan est repris en bien plus petit, en anglais et en arabe. La même journée, il avait publié une photo à l’occasion de la fête nationale turque, avec un texte en turc, avant de la retirer.Notons que rien n'interdit de faire campagne dans une langue étrangère, selon la commission de contrôle linguistique.

(...)