Ceux qui possèdent plus de 500 000 euros devront même payer un taux d'intérêt négatif de 0,5 % sur la somme supérieure à ce montant. La banque l'a annoncé ce mardi. Jusqu'à présent, les particuliers pouvaient conserver 1 million d'euros sur les comptes d'épargne dits réglementés de la banque. Sur ces comptes, un taux d'intérêt minimum légal de 0,11 % s'applique. Pour les montants supérieurs à 2 millions d'euros, la banque a facturé des intérêts de pénalité.

Ces montants seront désormais réduits de manière significative. Toute personne ayant plus de 250.000 euros d'épargne chez ING verra la partie supérieure à cette limite apparaître sur un compte courant sans intérêt à partir du 1er juillet. Le seuil est à nouveau fixé à 250 000 euros : toute personne ayant un montant supérieur devra payer un intérêt de pénalité de 0,5 % sur le montant supplémentaire.

Sans conséquence ? 

Ainsi, par exemple, quelqu'un qui a maintenant 510 000 euros sur un compte d'épargne ING recevra un intérêt de 0,11 % sur 250 000 euros, ne recevra plus rien sur 250 000 euros et devra payer 0,5 % sur 10 000 euros. Cela signifie qu'en un an, ce client recevra 275 euros et devra remettre 50 euros à la banque.

ING affirme que pour plus de 97 % de ses clients entreprises et particuliers, l'abaissement du seuil reste sans conséquence. "Aujourd'hui, moins de 2,5 % des clients professionnels et moins de 0,5 % des clients particuliers ont un solde supérieur à 250 000 par compte", indique la banque.