AMÉRIQUE

Brésil:

Déjà durement touché par le coronavirus , le Brésil, deuxième pays le plus endeuillé au monde, enregistre une hausse des hospitalisations faisant craindre une deuxième vague similaire à celle qui déferle actuellement sur l'Europe et les Etats-Unis.

Dans ce pays de 212 millions d'habitants où plus de 166.000 personnes sont mortes du covid-19, la moyenne mobile de décès quotidiens, qui était supérieure à 1.000 durant un interminable plateau de juin à août, était tombée sous les 350 en début de semaine dernière. Depuis samedi, elle est repassée au-dessus de 400.

Le gouvernement de l'Etat de Sao Paulo, le plus peuplé et le premier foyer de contamination du pays, a fait état d'une hausse de 18% des hospitalisations de patients du covid-19 la semaine dernière.

Ces chiffres alarmants l'ont amené à mettre un frein au programme de levée progressive des restrictions appliqué depuis juin.

États-Unis:

Les Etats-Unis ont autorisé en urgence mardi la mise sur le marché d'un test rapide à usage individuel pour détecter le Covid-19 et qui fournit le résultat en 30 minutes, dans le cadre de la lutte contre la pandémie. L'Agence américaine des médicaments (FDA) a donné son feu vert à ce test qui peut être utilisé par voie nasale par des individus âgés d'au moins 14 ans, en cas de suspicion de contamination au coronavirus.


Le test, produit par l'entreprise Lucira Health, et qui est disponible sur prescription d'un médecin, fournit le résultat dans les 30 minutes. Selon le site de Lucira Health, il coûte moins de 50 dollars.

New York:

Les écoles publiques de la ville de New York, qui avaient rouvert après beaucoup d'hésitations fin septembre, vont refermer à partir de ce jeudi, après que le taux de positivité au Covid-19 eut atteint les 3%. "Nous avons atteint le seuil des 3% de positivité des tests: malheureusement, cela signifie que les établissements scolaires seront fermés à compter de jeudi 19 novembre par mesure de précaution", a tweeté mercredi le maire Bill de Blasio.

La mesure était attendue depuis plusieurs jours: le maire de la première métropole américaine s'était engagé, lors de la réouverture des établissements fin septembre, notamment auprès d'un puissant syndicat d'enseignants, à fermer les établissements dès ce seuil atteint.


Mais la fermeture est controversée: des tests réalisés au hasard dans les écoles ont montré que le taux de positivité y était très inférieur au taux moyen de la ville (0,19%), a rappelé Richard Carranza, chef du district scolaire de la ville dans un courriel adressé aux chefs d'établissements mercredi.

Et beaucoup citent l'exemple européen, où de nombreux pays ont maintenu les écoles ouvertes tout en re-confinant le reste de la population.

Le maire n'a pas immédiatement précisé la durée de cette fermeture, qui intervient quelques jours avant les congés de la fête de Thanksgiving, le 26 novembre.

Quelque 1,1 million d'élèves sont scolarisés dans les écoles publiques new-yorkaises, plus gros district scolaire du pays.

Mais moins du tiers d'entre eux - environ 300.000 - ont repris l'école en présentiel en septembre, beaucoup de parents choisissant l'option 100% en ligne par peur du virus.

OCÉANIE

Australie:

La ville d'Adélaïde au sud de l'Australie se reconfine six jours face à un nouveau foyer

Face à l'éruption d'un nouveau foyer de Covid-19 à Adelaïde, ville du sud de l'Australie, des mesures de confinement stricts seront applicables durant les six prochains jours, dans l'espoir de limiter la propogation du coronavirus. La capitale de l'Australie-Méridionale n'avait plus recensé de foyer de Covid-19 depuis avril, alors que l'Etat voisin du Victoria a connu une flambée épidémique au cours des mois passés, forçant un confinement sévère prolongé à Melbourne notamment.

Afin d'éviter que ce scénario ne se reproduise à Adélaïde, les autorités locales, inquiétées par un peu plus d'une vingtaine de contaminations soudaines, ont décrété mercredi un reconfinement de six jours dans la ville dès minuit

EUROPE

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, appelle les dirigeants du G20 dont un sommet est organisé ce week-end par l'Arabie Saoudite à faire preuve de davantage d'audace et d'ambition dans leurs mesures liées à la pandémie, dans une lettre rendue publique mardi.

Plus de 15 millions de cas du nouveau coronavirus ont été officiellement recensés en Europe depuis l'arrivée du virus sur le continent début 2020, selon un comptage réalisé par l'AFP à partir de bilans fournis par les autorités de santé, mardi à 18H15 GMT.

France:

Plus de 400 malades du Covid-19 sont décédés dans les dernières 24 heures, mais le nombre de patients en réanimation diminue légèrement pour le 2e jour consécutif, d'après les statistiques officielles publiées mercredi.

Les données de l'agence sanitaire Santé publique France (SpF) font état de 427 morts recensées ces dernières 24h dans les hôpitaux, portant le bilan total des décès liés au coronavirus à 46.698 depuis le début de l'épidémie en France.


Cependant, la pression s'allège un peu sur les services de réanimation, même s'ils restent soumis à une forte tension: 4.759 patients du Covid-19 sont en réanimation, dont 361 nouvelles admissions en 24H.

Cela fait deux jours de suite que les patients du Covid en réanimation diminuent modestement: ils étaient 4.838 mardi et 4.919 lundi.

Enfin, 28.383 nouveaux cas confirmés ont été détectés, un chiffre en nette baisse par rapport aux plus de 45.000 déclarés la veille, selon les données de SpF.

Par ailleurs, on comptait mercredi 32.811 personnes porteuses du Covid-19 hospitalisées (quelle que soit la gravité de leur état), contre un record de 33.500 lundi, un niveau qui n'avait pas été atteint lors de la première vague au printemps.

Emmanuel Macron s'exprimera la semaine prochaine pour annoncer sur quels points le confinement sera assoupli. D'ici là, le Premier ministre Jean Castex réunira les chefs de partis et groupes politiques vendredi, et le ministre de la Santé Olivier Véran fera le point sur l'épidémie jeudi soir.


Russie:

La Russie a enregistré mardi un nouveau record de décès quotidiens avec 442 morts, l'épidémie s'aggravant dans des régions où les exemples d'hôpitaux débordés ou de morgues pleines se multiplient.

Hongrie:

La Hongrie a étendu jusqu'au 8 février l'état d'urgence, décrété pour lutter contre la seconde vague de la pandémie de Covid-19, selon un décret gouvernemental adopté tard mardi soir.

Les restrictions, qui comprennent un couvre-feu entre 20H00 et 05H00, l'interdiction des rassemblements et la mise en place de cours en ligne pour les lycées et les universités, devaient initialement prendre fin le 10 décembre. Elles peuvent désormais être prolongées de deux mois supplémentaires.