Le gel hydroalcoolique, cause d’appel numéro 1 du centre antipoison: "C’est comme prendre un shot de vodka"

Les intoxications au gel hydroalcoolique sont la cause d’empoisonnement la plus fréquente.

Comhaire Grégoire
rentree scolaire
©JEAN LUC FLEMAL
C’est un dommage collatéral et une des conséquences les plus inattendues de la crise sanitaire. Autrefois marginales dans les motifs d’appels au centre antipoison, les intoxications au...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité