Société

Les filles reléguées aux bords de la cour, les garçons occupent tout le centre : et si la discrimination commençait déjà durant les pauses, à l'école ? Sociologues et géographes en sont convaincus

Les filles et les garçons sont-ils égaux dans la cour de récréation ? Pas du tout, si l’on en croit les travaux de sociologues et géographes du genre. Edith Maruejouls, une chercheuse française s’est penchée sur la question de l’occupation des cours de récréation en fonction du genre de l’enfant. Pour ce faire, elle a demandé à des élèves, filles et garçons d’indiquer sur un plan le lieu où elles et ils passent la majorité de leur temps pendant les récréations.

Résultat : les filles sont reléguées aux bords de la cour alors que les garçons occupent l’espace central, généralement consacré au football ou au basket.