Bruxelles: Une mère internée pour avoir tenté de tuer ses trois enfants

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a ordonné, mercredi après-midi, l'internement de Mirabela-Camelia N., pour avoir tenté de tuer ses trois enfants en novembre 2015 à Anderlecht.

Belga
Bruxelles: Une mère internée pour avoir tenté de tuer ses trois enfants
©JC Guillaume

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a ordonné, mercredi après-midi, l'internement de Mirabela-Camelia N., pour avoir tenté de tuer ses trois enfants en novembre 2015 à Anderlecht. 

Celle-ci avait notamment planté une aiguille dans la tête de son fils et avait fait ingérer des médicaments à sa fille cadette. L'enquête avait révélé qu'elle avait aussi prévu de s'en prendre à sa fille aînée. Le tribunal a suivi le réquisitoire du procureur Thibault de Sauvage et a décidé de faire interner la prévenue. Celle-ci sera admise à l'annexe psychiatrique de la prison de Berkendael.

Le tribunal a également accordé des montants d'environ 10.000 euros à titre provisionnel aux représentants légaux des trois enfants mineurs de la prévenue. Ceux-ci, "très marqués par les faits", a rappelé le tribunal, sont placés en institution.

Le 2 novembre 2015, la prévenue avait enfoncé une grosse aiguille à piercing dans le crâne de son jeune fils, au domicile familial à Anderlecht. Elle avait aussi versé du diazépam dans le biberon de sa fille cadette. Et elle avait menacé, dans une lettre, de tuer sa fille aînée également.

Les experts psychiatres avaient affirmé que la prévenue avait subi une grave dépression, suivie d'un épisode psychotique, parlant de "décompensation psychique". En d'autres termes, selon les experts, cette maman avait souffert d'une crise avec effondrement des mécanismes de défense habituels d'une personne confrontée à une situation affective nouvelle et insupportable.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be