Gentrification dans les Marolles : le CPAS flingue la fabrique d'église

Le CPAS bruxellois est mécontent de la vente des cinq maisons des Marolles à un promoteur privé par la fabrique d'église. D'autant plus que le centre public d'aide sociale avait réalisé l'offre maximale qu'il pouvait faire.

S.A.
Gentrification dans les Marolles : le CPAS flingue la fabrique d'église
©CAMERIERE ENNIO

Dans un communiqué cinglant publié ce lundi, le CPAS de Bruxelles dément s'être positionné tardivement et assume avoir pris ses responsabilités quant à la vente des 5 immeubles par la fabrique d'église à un promoteur privé. Pour rappel, le centre public d'aide sociale avait pour objectif d'acquérir les biens et d'y créer des logements de transit. C'était sans compter la présence d'un promoteur privé, qui a finalement fait une offre plus grosse à la fabrique d'église, cédant donc les biens aux plus offrants.

"La fabrique d'église laisse entendre que le CPAS n'a pas pris ses responsabilités face à l'opportunité d'achat des biens en question, pourtant la réalité est différente", s'étrangle Khalid Zian. Les 5 immeubles mitoyens sont très anciens puisqu'ils ont été construits entre 1875 et 1899, et sont situés dans la zone d'intérêt culturel, historique, esthétique ou d'embellissement (Zichee), définie par le Plan régional d'affectation du sol (Pras).

Le CPAS bruxellois a fait une offre en mai 2021. A chaque fois, la fabrique d'église aurait répondu qu'un autre acquérir avait fait une plus belle offre. Après quatre offres, l'instance publique bruxelloise a finalement dû jeter l'éponge, contrainte légalement à ne pas dépasser une certaine estimation, dénonçant un "jeu malsain" de la fabrique, qui contribuerait à faire grimper les prix d'un quartier déjà proie à la gentrification. "Ce n'est pas que le CPAS n'a pas les moyens – poursuit-il – il ne le peut tout simplement pas. Nous ne voulons pas alimenter la spéculation sur le logement mais bien offrir des logements abordables à nos concitoyens moins fortunés", conclut Khalid Zian, "outré" par la situation.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be