Bruxelles Un premier candidat horeca pourra s'installer dans l'incubateur cet été.

Pour un jeune entrepreneur, ouvrir un établissement Horeca constitue un véritable défi. Trouver l’adresse adéquate, se conformer aux normes de l’Afsca, satisfaire aux exigences administratives des pompiers, de la commune, de l'urbanisme...Autant d'obstacles qui rendent l'expérience difficile et qui expliquent les nombreuses faillites de commerces Horeca dans les deux années qui suivent leur ouverture.

Dans ce contexte, l'idée d'un incubateur Horeca s'est imposée à Hub.Brussels, l'Agence bruxelloise pour l'Accompagnement de l'Entreprise. "Pop-up stores et incubateurs sont devenus un gage de réussite et donc incontournables", explique l'agence. "Les créateurs, concepteurs, restaurateurs et autres porteurs de projets y trouvent un contexte idéal pour tester leur projet, le confronter aux attentes des clients, mais aussi le comparer à ceux d’autres jeunes entrepreneurs."

Depuis trois ans, hub.brussels, l’Agence bruxelloise pour l’Accompagnement de l’Entreprise, analyse ce phénomène, peaufine la formule idéale de l’incubation commerciale pour coller aux mieux au besoin des entrepreneurs et des consommateurs. Fruits de ces réflexions, plusieurs initiatives destinées à soutenir et encadrer les entrepreneurs tentés par l’expérience du pop-up store ont été mises sur pied.

Parmi eux, la nouvelle venue: Kokotte. Kokotte propose un espace modulable entièrement consacré au test et un processus d’accompagnement adapté aux besoins des candidats commerçants dans le secteur Horeca. L’incubateur a pour vocation, grâce à un accompagnement très poussé et au coaching personnalisé, d’accompagner les candidats restaurateurs en leur permettant de tester leur concept avec pour objectif la pérennisation de leur projet.

Chaque candidat restaurateur investira les lieux pendant 4 mois. Des lieux pensés pour durer, pour s’adapter à chaque projet, des lieux respectueux de l’environnement. Tous les matériaux utilisés, ainsi que le mobilier sont recyclés, éco-conçus ou loués. "Chez hub.brussels, nous pensons que l’expérimentation à moindre risque couplée avec un accompagnement sur mesure des candidats commerçants permet de réduire le danger d’erreurs, voire d’échec, et renforce les concepts commerciaux", explique Isabelle Grippa, directrice générale de hub.brussels.

Au mur, les panneaux sont personnalisables, le mobilier est modulable, la banquette se transforme en table haute, en bibliothèque, au gré des besoins du restaurateur. Pour Thibaut Surin, architecte du projet chez hub.brussels, "la difficulté dans l’habillement de cet espace était de faire tout l’inverse de ce qui est conseillé aux candidats commerçants, à savoir mettre leur personnalité dans les lieux. Pour que chacun puisse se projeter dans l’espace, il fallait un carré blanc sur fond bland. On a donc travaillé avec des non-couleurs, entre blanc et noir et des matières brutes qui ont une âme."

En pleine sélection du premier candidat, Hub.brussels annoncera le grand gagnant avant les vacances d'été et celui-ci s'y installera prochainement.