Schaerbeek les mains dans les Pogge

Vous ne connaissez peut-être pas Pierre De Cruyer. Par contre, vous connaissez sûrement son surnom. Oui, Pogge, c’est lui! Pour célébrer ses 200 ans, un festival rend hommage à ce symbole de la culture populaire schaerbeekoise, connu pour aplanir les différends de comptoir d’un imparable "Alles Es Just". C’est le nom du festival qui se tient jusqu’à dimanche dans la Cité des Ânes. Temps forts: visite de la nouvelle Brasserie de la Mule, musique (fanfare, blues, rap…), expos, ateliers, cuisine populaire (mais aussi végétarienne) et parade le dimanche entre le parc Josaphat et le GC De Kriekelaar. N’oubliez surtout pas de passer au café temporaire Aux Trois Rois, qui reconstitue l’ambiance des caberdouches brusseleirs du XIXe siècle. L’affiche, magnifique, est signée du créateur des étiquettes de la Brasserie de la Senne, Jean Govaerts.

Infos : Alles es Just, jusqu’au 4 octobre à Schaerbeek, programme en ligne.

Melting-pot à la bruxelloise

Si vous avez toujours rêvé de rentrer au Palais de Justice, mais pas les menottes aux poings, rendez-vous dès ce week-end. La meringue de Poelart ouvre comme d’autres lieux de la capitale plus ou moins connus pour la première Brussels Biennale of Eclectic Architecture (BBEA). De quoi découvrir l’éclectisme, ce courant architectural bien plus méconnu que l’Art Nouveau, mais pourtant bien implanté chez nous. Que les organisateurs d’Explore.Brussels définissent comme "conciliant art, histoire et innovation». En gros, ces lieux réunissent plusieurs styles en leur sein. L’Église royale Sainte-Marie, la Bourse, la Colonne du Congrès, le Continental, le cimetière de Laeken ou l’Aegidium sont au programme. Mais aussi des espaces plus confidentiels d’habitude fermés au public, comme l’ancien hôtel Knuyt de Voosmaer, la maison Sanders ou la maison personnelle d’Émile Bockstael.

Brussels Biennale of Eclectic Architecture, jusqu’au 10 octobre. Programme et réservations en ligne, clôturées le vendredi avant chaque week-end.

Le cirque au supermarché

Nouveau site, nouveau nom: l’Espace Catastrophe déménage à Molenbeek et s’appelle désormais UP (pour Circus & Performing Arts). Pour lancer sa saison dans le quartier Osseghem, sur l’ancien site Delhaize, une déclaration d’amour au cirque avec le spectacle "Circus I Love You". Sous un chapiteau rose qui claque, installé sur l’esplanade extérieure, parce qu’il n’y a que ça de vrai. Dans votre caddie, toutes les techniques du cirque contemporain débouleront: roue Cyr, portés, corde lisse ou molle, claquettes et rollers, équilibre et trapèze. Un panier bien rempli, qui ne s’adresse donc pas uniquement à la ménagère.

Circus I Love You, à UP, du 2/10 au 23/10, les jeudis, vendredis et samedis à 20h, rue Osseghem 50 à 1080 Molenbeek. De 5 à 18€. N’oubliez pas votre CST.

Dénichez les montures à la Derrick

L’automne et sa drache vous a surpris en petit survêt’ d’été? Foncez ce dimanche au "Brussels Dressing Room". Le vide-dressing géant revient aux Casernes d’Ixelles avec 40 exposants. C’est promis: ceux-ci bradent des vêtements et accessoires pour un public souhaitant aller vers une démarche plus éthique et durable. En bonus pour cette édition come-back : le "Brussels Vintage Market", qui s’établit en voisin si jamais vous voulez repartir avec une étagère Tomado pour ranger votre nouveau vieux jean délavé. En résumé : de la seconde main qui ne vous fera pas ressembler à Derrick (sauf pour ses montures de lunettes, plus que jamais tendance).

The Brussels Dressing Room, ce 3 octobre à See u, rue Fritz Toussaint 8 ou avenue de la Couronne 227 à Ixelles.

Rayon brocantes, deux gros rendez-vous ce week-end. À l’Altitude Cent à Forest d’abord, où les rues qui descendent de l’église seront prises d’assaut avec 500 stands annoncés pour cette 30e édition prévue dimanche. À Uccle ensuite, c’est le Quartier des Artisans de Vanderkindere qui rassemble plus de 300 brocanteurs ce même dimanche 3 octobre.

À Evere enfin, le marché du dimanche sera animé par une parade de voitures anciennes. Les old timers se donnent rendez-vous devant la maison communale à 11h pour l’apéro. à 13h, les moteurs vrombiront dans les 3 quartiers commerçants de la commune pour s’arrêter à 14h30 sur la place Saint-Vincent. Précisions: quoique vintage, ces bolides ne seront pas à vendre.

Oh la vache !

On saluait avec joie mi-septembre le retour des Samedis d’Anima, les après-midi jeune public que le festival d’animation tient à Flagey. Ce 3 octobre, ce n’est pas samedi mais dimanche que vos kets sont attendus. Ils auront droit à une bonne rasade de lait puisqu’ils seront reçus par Aglaé, Rosine, Clarisse et Marguerite, soit Le quatuor à cornes d’un programme de 3 courts-métrages pas vache du tout. Durée: 45 minutes. Le jeu de mots est appuyé: c’est que se tient ces 2 et 3 octobre le String Quartet Weekend du paquebot classique du bord d’étang.

Le Quatuor à Cornes, ce dimanche 3 octobre à Flagey, dès 3 ans, 6/7,5/12,50€ avec l’atelier

Toujours en cours

La culture reprend après des mois compliqués. C’est la Fête de la BD d’abord partout dans Bruxelles (jusqu’au 10/10). À Saint-Gilles, la Maison Horta s’habille de créations inédites et sur-mesure. Au Musée Mode et Dentelles, c’est toute la Brussels Touch qui déballe ses frous-frous (jusqu’au 15/05). Le festival FrancoFaune (jusqu’au 19/10), c’est 52 concerts dans 19 lieux de Bruxelles (sous CST)