Bruxelles Des modules dédiés à ce sport viennent d’être installés dans le parc Maximilien

La pratique du streetworkout se développe progressivement en Région bruxelloise. Cette discipline urbaine qui mélange musculation, figures de gymnastique et danse sur fond de musique trap ou hip-hop suscite, en effet, un engouement croissant chez les jeunes de la capitale.

Âgés de 17 à 25 ans, les six membres du collectif Wolf’s Bar incarnent avec brio cette discipline à l’échelon bruxellois. Manzul, Malik, Thibault, Marvin, Federico et Junior s’entraînent un peu partout en Région bruxelloise. Bancs, abribus, barrières, poteaux… N’importe quel élément du mobilier urbain peut servir de support à ce sport urbain. Il n’empêche que les membres du groupe Wolf’s-Bar déploraient, jusqu’ici, le manque d’infrastructures sécurisées dédiées à cette pratique.

La Ville de Bruxelles et la Région ont visiblement entendu leur appel puisqu’un nouvel espace entièrement dédié à cette pratique vient d’être installé au sein du parc Maximilien, juste à côté de la plaine de jeux Willem De Mol.

"Les modules sont bien positionnés, de manière à pouvoir faire des enchaînements, passer d’une barre à l’autre", se réjouit Manzul Akhmedov, du collectif Wolf’s Bar, qui a été consulté pour l’élaboration de ce lieu.

"Il y a une volonté politique de ne pas garder les parcs uniquement pour les arbres, les pelouses et les fleurs, mais d’y permettre des activités sociales, culturelles et surtout sportives. C’est que nous avons déjà fait en installant, avec le service des sports, 42 engins de fit-ness dans une dizaine de parcs. Pour le streetworkout, il manquait un cadre permettant aux enfants et aux ados de s’essayer à cette pratique en toute sécurité. Outre les engins, nous avons, par exemple, prévu une surface amortissante en cas de chute", fait valoir l’échevin bruxellois en charge des Espaces verts, Ahmed El Ktibi (PS).

Pour le financement de ce projet, la Ville a pu compter sur le soutien de Pascal Smet (SPA), ministre en charge de la Jeunesse au sein de la de la Commission communautaire flamande (VGC). Un montant de 50.000 € a été débloqué pour l’acquisition des modules.

L’inauguration de ce nouvel espace dédié au streetworkout se tiendra le samedi 30 avril à partir de 12 h 30. Les Wolf’s Bar seront bien entendu de la partie pour une démonstration de pompes, tractions, saltos et autres figures réalisées en musique. Des cours d’initiation ainsi qu’un concours sont également annoncés par le collectif.

Bientôt deux installations à Anderlecht

Outre les nouveaux modules installés récemment dans le parc Maximilien, deux parcs de streetwork-out sont en passe de voir le jour sur le territoire d’Anderlecht."L’inauguration d’un parc aura lieu en juin dans le parc Verdi, et l’autre se tiendra en septembre sur la place Jorez", annonce Sofia Bennani (CDH), l’échevine en charge du Sport. "Nous avons contacté les membres du Wolf’s Bar pour avoir leurs conseils concernant le type de matériel et de barres qu’il convient d’installer." En tout, cet investissement représente 70.000 €. D’autres parcs verront encore le jour sur le territoire communal dans le futur.