Jusqu'à aujourd’hui, la commune était en capacité de régler la température de ses bâtiments publics à distance, mais sans pouvoir précisément choisir les pièces. Le choix était simple : soit on chauffe l’ensemble, soit on ne chauffe pas.

Le nouveau projet pilote mené avec la solution de gestion du chauffage Snugr, développé et commercialisé par l'entreprise belge 4INCH au sein de la Villa Crousse permet d’aller encore plus loin. Il permet ainsi de régler la température dans chaque pièce, à la minute et au degré près, en fonction de son occupation, et non du bâtiment dans son ensemble.

Cela permet ainsi d’éviter de chauffer une salle de réunion ou un hall sportif toute la journée, alors qu’elle n’est occupée que quelques heures par jour. Concrètement, des vannes communicantes - simple onde radio, sans pile - ont été installées sur chaque radiateur du centre de quartier. Leur rôle est double. D’une part, ajuster le radiateur à la température souhaitée et programmée à l’avance en synchronisation avec les agendas électroniques. D’autre part, informer le gestionnaire énergie de la commune des températures ambiantes et des anomalies détectées, comme un pic de consommation ou une fenêtre ouverte.

Couplé au remplacement de la chaudière, ce système a été mis en service en janvier, et les premiers résultats - comparaison de janvier 2021 avec janvier 2020 - montrent une diminution de plus de 40% de la consommation de gaz. Si le test s’avère concluant dans le temps, la commune envisagera d’équiper progressivement d’autres bâtiments.

"Traquer les anomalies, chauffer selon les besoins précis, piloter à distance, etc. sont essentiels pour réduire nos consommations énergétiques. Avec un Plan Climat communal ambitieux en cours d’élaboration, ce nouveau projet constitue une belle nouvelle étape dans la transition de Woluwe-Saint-Pierre", conclut Antoine Bertrand (Ecolo), échevin de la Transition énergétique.