La prison de Marche-en-Famenne est touchée par le Covid-19 rapportent plusieurs médias ce mercredi. Elle a été placée en quarantaine pour une période de dix jours.

L’information a été confirmée par le bourgmestre André Bouchat. "La situation s’est aggravée ces derniers jours", souligne-t-il.  "Deux détenus et neuf membres du personnel sont positifs. L’un des agents pénitentiaires est dans un état très grave. Il est aux soins intensifs."

Le bourgmestre précise, par ailleurs, qu’avec un taux d’absentéisme de 50 %, les équipes ont dû être réorganisées. La police n’a toutefois pas été appelée en renfort.

Sur les 300 détenus que compte la prison, un tiers se trouve actuellement confiné. On s’oriente vers un confinement généralisé. Des visites virtuelles ont été mises en place pour que le contact puisse être maintenu avec les proches.