Mons

Un premier dispositif est installé au jardin Fernand Dumont. D'autres devraient suivre.

Faire son compost. Le geste s'inscrit dans les habitudes de plus en plus de monde comme moyen écologique et pratique de gérer une partie de ses déchets. Mais pas facile de procéder de la sorte quand on habite en ville. Une solution est apportée dans la Cité du Doudou avec l'installation de composts collectifs.

Un dispositif a ainsi été aménagé dans le jardin Fernand Dumont, dans l'enceinte de l'Hôtel de Graty. La Ville de Mons s'est associée à un collectif d'habitants, We Love Mons, désireux de porter le projet et d'en assurer la bonne gestion. "Il s’agit d’un projet intéressant à bien des égards : d’un point de vue écologique, car il permet aux habitants de réduire et valoriser leurs déchets, d’un point de vue économique, car cela permettra de réduire le volume des sacs poubelles mais aussi à terme les coûts engendrés par l’élimination des déchets et enfin d’un point de vue social et participatif, car il stimule le lien entre voisins autour d’un projet commun", relève le collège communal.

La Ville a cédé par convention la parcelle de terre lui appartenant au collectif d’habitants We love Mons pour la réalisation du compost. Les bacs destinés à accueillir le compost sont offerts par l’intercommunale Hygéa et le petit matériel nécessaire à la gestion du compost est mis à disposition par la Ville de Mons.

Avec une priorité donnée à ceux habitant dans un rayon de 500 mètres, chaque citoyen peut prendre part au projet en contactant le service Environnement de la Ville de Mons. Il suffit ensuite de remplir une fiche d'inscription et de souscrire à la charte du compostage. Chacun doit en effet s'engager à respecter les bons gestes pour garantir le succès du compost collectif. Des panneaux didactiques et une séance d'information sont d'ailleurs prévus.

Le projet pourrait essaimer. La Ville de Mons ne cache pas sa volonté de voir s’implanter d’autres composts de quartier sur le territoire et de soutenir un maximum d’initiatives citoyennes de ce genre.