À Blaregnies, les Fernez mettent la main au bistrot dans un cadre convivial et familial

À Blaregnies, les amateurs de bière feront une halte obligatoire par la Marelle cet été. Histoire de déguster l’une des 400 mousses que propose ce café bistrot pas comme les autres.

Aux manettes, deux noms bien connus du paysage culinaire de la région, à savoir Eric et Emilie Fernez. Pour le chef auréolé de deux étoiles au Guide Michelin, ouvrir un bistrot était une forme de retour aux sources et à la fois un rêve d’enfant. "J’ai ouvert mon premier restaurant il y a 30 ans", confie Eric Fernez. "Avec la Marelle, j’ai retrouvé les bases de ce que j’aime dans mon métier : du vrai pain, de vraies tartines, des charcuteries maison…"

Rue des Trieux se tenait depuis une dizaine d’années une salle de fêtes où l’on organisait mariages, communions et autres baptêmes. Le problème avec ces fêtes sacramentelles, c’est qu’elles sont généralement concentrées sur une période de l’année. Et le reste du temps….

"Nous avons donc eu l’idée, l’an dernier, de lancer ce bistrot", indique Emilie Fernez. Et puisque dans la famille, on apprécie la bonne bière, la carte s’est étirée à vue d’œil. À tel point qu’est venue l’idée de la décliner sous forme de petit journal. C’est que répertorier les quelques 400 binouzes que propose le bistrot demande de la place. Et tant qu’à éditer un petit journal qui sort tous les 3 ou 4 mois, autant y apposer quelques informations intéressantes aux côtés de l’impressionnante carte des bières.

La Marelle propose également les boissons qui composent la carte de tout bistrot digne de ce nom, des vins aux apéritifs en passant les alcools, les softs ou les cafés. Rayon cuisine, on y trouve les plats les plus simples sublimés tels que des croquettes de crevettes, une omelette, un tartare de bœuf ou une terrine de campagne. Tout est fait maison, évidemment. Et la Marelle peut compter sur l’expérience et la renommée d’Eugénie et Emilie ainsi que du Faitout. Mêmes fournisseurs et partage de la main-d’œuvre… Le tout à des prix démocratiques et dans une ambiance familiale. En témoignent la plaine de jeux, la vaste terrasse en partie couverte et chauffée en hiver de même que les soirées à thème qui sont régulièrement organisées.


De la bière comme s'il en pleuvait

Vous trouverez d’excellents vins à la Marelle, mais bien évidemment, c’est la carte des bières qui vaut le détour. Elle regorge de pas moins de 400 breuvages dont une quinzaine sont servis au fût. Toutes les bonnes brasseries y sont représentées, des incontournables aux perles rares. On notera ainsi un choix intéressant de spéciales en quantité limitée. Difficile de s’y retrouver parmi ce large éventail ? Référez-vous au schéma standard sur la palette aromatique des bières présent sur la carte. Du fruité à l’amer en passant par le houblon, la rondeur ou la douceur, vous y trouverez nécessairement votre bonheur.


En pratique...

En bon bistrot qui se respecte, la Marelle est ouverte 7 jours sur 7, de 11 h 30 à 22 h. Et durant cette période, la cuisine y fonctionne non-stop. Une plaine de jeux aux normes est ouverte pour les enfants. La terrasse est en partie ouverte, en partie couverte.