Connu pour ses magnifiques vins, l’endroit se transforme en restaurant pour le week-end.

Le château de Bioul évolue sans arrêt. Dernière nouveauté en date : les vendredis, samedis et dimanches midi, le château de Bioul organise ses "tables d’automne".

Ce concept propose de vivre un moment réellement magique durant lequel on remonte le temps. Le principe est de déguster une cuisine gastronomique de saison, mais pas au restaurant : dans le cadre d’un château à l’histoire millénaire.

Le ton est donné d’emblée : un accueil chaleureux et simple. "Nous sommes des gens très cool. L’été c’est barbecue et planches apéritives. Mais on s’est dit que pour l’hiver, puisqu’on propose un dîner au château autant se la jouer Downtown à Bioul en référence à la série Downtonw Abbey", sourit Vanessa Vaxelaire vigneronne le jour, châtelaine la nuit.

L’apéritif est proposé dans les salons où le bois et les tapisseries murales donnent une ambiance chaleureuse. Des meubles de style côtoient des canapés moelleux, les natures mortes et scènes de vie au Moyen Âge se mêlent aux photos de famille contemporaines… C’est ici que ça se passe réellement.

Après des mises en bouche devant l’âtre, le dîner gastronomique en 5 services se déroule dans la grande salle à manger dont le lustre de plus d’un mètre de diamètre vaut le coup d’œil. "Enfants, on n’avait pas le droit d’y aller : on mangeait à la cuisine où la cuisinière cuisinait tout au beurre", se souvient Vanessa Vaxelaire, intarissable sur l’histoire familiale, son patrimoine et sa passion viticole partagée avec son mari Andy Wyckmans.


Au menu : des assiettes fines et gourmandes à base de produits locaux et de qualité. L’accord vins suggéré est principalement constitué des vins Bioul mais aussi d’autres domaines qui partagent la même philosophie : les vins de Bioul viennent de recevoir le label bio en 2019.

Pour prolonger l’expérience Downtown à Bioul, des chambres sont mises à disposition à partir de 8 personnes. Le menu d’automne est proposé à 69 € (hors boissons) :

Saint-Jacques de port en Bessin, crème de châtaigne à la vanille, lamelle de truffe, crumble fumé.

Topinambour en velouté, chou vert braisé, foie gras

Suprême de faisan chicon caramélisé, patate douce, sauce aux poires.

Filet de biche, légumes racines, café et chocolat au beurre, raisins secs

Balade en forêt (avec une magnifique glace aux cèpes).

© Swijsen

Le jeu s'invite même à table

Parce que le vin est un puissant vecteur de partages et de rencontres, le couple Wyckmans-Vaxelaire multiplie tout au long de l’année de nombreuses initiatives pour accueillir les visiteurs, tant dans les vignes que dans le fabuleux décor qu’offre le château.

"Le château vit par vous qui nous rendez visite. Nos vignes, nos chais et nos vins vous attendent", lance Vanessa Vaxelaire qui a décidé d’ouvrir son patrimoine de plusieurs manières : événements professionnels de 20 à 270 personnes, visites du chai avec dégustation des vins, photos de mariage…

Une des dernières initiatives destinées à la fois à perpétuer la mémoire du lieu et à attirer le visiteur : le Made in Bioul est un parcours ludique qu’elle a mis sur pied pour retracer l’histoire du château de Bioul depuis le XIe siècle de la famille Vaxelaire ayant créé le premier grand magasin en Belgique avant le groupe GB-Inno-BM.

Ici rien de froid ou d’impersonnel. Chaque salle comprend des éléments à faire basculer des objets insolites dont il faut deviner l’usage, des souvenirs d’époque que l’on peut manipuler comme un vieux téléphone ou des extraits de films liés au vin.

"Lors des vendanges, les saisonniers laissent leurs chaussures sur l’escalier puisqu’ils dorment à l’étage. Je trouve que ça donne une âme de plus à l’endroit", confie celle dont le goût du jeu se retrouve à table.

Ceux qui ont réservé une table d’automne recevront un coffret en bois, espèce de devinette renfermant des indices sur les ingrédients du menu ainsi que son déroulé façon parchemin. Une charmante attention qui traduit la décontraction du lieu et de ses propriétaires.

© Swijsen