En raison des restrictions liées à la crise sanitaire qui interdisaient l'accès aux espaces intérieurs, la grotte aux manchots ne s'offrait jusqu'ici qu'au regard des personnes séjournant dans les chambres avec vue sur ces animaux polaires du Pairi Daiza Resort. Tous les visiteurs peuvent désormais observer ces oiseaux marins pour lesquels les équipes du parc ont construit un territoire réfrigéré de 850 m2 grâce à l'énergie verte dont 550 m2 leurs sont entièrement réservés. 

"Tout en étant adaptée au comportement naturel de ces plongeurs et nageurs fantastiques, cette grotte a été conçue dans un esprit de développement durable. Elle est dotée d'une lumière naturelle, de revêtements de sols variés, d'un air assaini et d'une bassin d'eau salée", explique Tim Bouts, directeur zoologique du domaine animalier de Cambron-Casteau. 

Au total, 12 manchots papous résident actuellement à l'intérieur de cette grotte aménagée au coeur de la Terre du Froid. Il s'agit de cinq mâles et de sept femelles âgés de un à 35 ans. Ces derniers ont été confiés au plus beau jardin zoologique européen par le centre océanographique de Valence (Espagne) ainsi que par les zoos d'Anvers et de Munich. Depuis leur arrivée en février dernier, ils forment une colonie bien soudée. 

Pairi Daiza a doté leur enclos d'une verrière de 100 m2 qui ouvre le plafond de la grotte vers le ciel d'où tombe de la neige plus vraie que nature, juste au-dessus du territoire nommé l'île. Les besoins en rayons ultraviolets sont donc fournis par la lumière naturelle, tandis qu'un complément de lumière est assuré par un système d'éclairage artificiel basé sur un mélange d'ampoules LED et halogènes. 

"La combinaison de l'éclairage naturel et artificiel, programmée selon le cycle des saisons, permet de simuler au plus près les conditions lumineuses présentes dans le milieu naturel des manchots autour du cercle polaire antarticque. Ces paramètres sont essentiels pour le bien-être et la reproduction des manchots", poursuit Tim Bouts. 

A l'intérieur de la grotte sous-marine, la température ambiante est maintenue à une moyenne de 4° et ne dépasse jamais la barre des 7°. Dotée d'un bassin de 200 m2, celle-ci se compose de deux autres zones dont une mezzanine de 140 m2 élaborée comme une promenade. Ces différents habitats ont été conçus dans le but de permettre aux manchots de faire un maximum d'exercices. 

Afin que les visiteurs puissent les observer dans des conditions optimales, différents points de vue ont été aménagés: de plain-pied avec la colonie sur l'île mais aussi en vision subaquatique et en hauteur le long de la mezzanine. 

Les manchots papous son classés en préoccupation mineure sur la liste rouge des espèces en danger de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Plusieurs menaces les guettent toutefois dans leur milieu naturel comme la surpêche qui réduit la disponibilité des proies, la capture accidentelle dans les filets de pêche, la pollution générée par les exploitations pétrolières, sans oublier le tourisme, l'ingestion de particules plastiques et le réchauffement climatique qui fait fondre la banquise.