Même en ne marquant que 4 points face au Maccabi Tel-Aviv lors de la 10e journée d'Euroleague, le Belge Sam Van Rossom a réussi à être l'un des hommes du match en inscrivant le panier de la victoire pour Valence dans les toutes dernières secondes (82-80). Au terme d'un match à rebondissements, les coéquipiers de Sam Van Rossom ont arraché la victoire dans les dernières secondes face au Maccabi Tel Aviv. En première mi-temps, ce sont les Espagnols qui prenaient les commandes de la rencontre sous l'impulsion d'un très bon Klemen Prepelic (22 points) pour faire 19-17 et 43-37 à la pause. Au retour des vestiaires, les Israéliens renversaient complètement la situation en dix minutes grâce à un Scottie Wilbequin (25 points dont 7x3) intenable pour virer en tête à l'entame du dernier quart (58-59). Dix dernières minutes à suspense où les visiteurs pensaient avoir fait la différence à une minute de la fin (74-79) avant que le Belge Sam Van Rossom n'offre finalement la victoire aux Espagnols sur un panier au buzzer (82-80). Le Belgian Lion termine la rencontre avec 4 points (1/2 à 2 points et 2/2 aux lancers), 3 rebonds, 3 passes et 2 interceptions en 21 minutes.


"Un cadeau de Noël? Non c'est encore trop tôt pour les fêtes, a ironiquement réagi l'arrière belge après le match. J'avais comme consigne de mettre pas mal de pression sur Wilbequin et cela a abouti sur une interception et un lay-up facile pour conclure. C'était une belle manière de finir le match. On fait du très bon boulot en Euroleague jusqu'ici cette saison. On ne peut pas se permettre de galvauder à domicile, c'est l'une des clés de notre campagne européenne."

Au classement, Valence remonte à la quatrième place avec un bilan de 6 victoires pour 3 défaites. Vendredi prochain, Valence se déplacera en Turquie pour y affronter Fenerbahce et poursuivre son chemin vers la qualification.