Pour la deuxième année consécutive, il n’y aura pas de DH-Famenne Ardenne Classic cette saison.

Pour la deuxième fois également, c’est le report d’une classique du printemps à l’automne qui provoque cette annulation.
Après avoir été mis en concurrence avec Liège-Bastogne-Liège en 2020, c’est Paris-Roubaix, une autre course d’ASO qui est venue toucher de plein fouet la DH-Famenne Ardenne Classic, épreuve 1.1. créée en 2017 à Marche-en-Famenne.

Le report de Paris-Roubaix par l’UCI au dimanche 3 octobre, à la date où était prévue la course wallonne, empêche évidemment celle-ci d’être organisée dans des conditions optimales, notamment quant à sa diffusion télévisée et aussi parce qu’il est quasi impossible de mettre sur pied la course à Marche un autre jour qu’un dimanche (en raison de l’indisponibilité des infrastructures de départ et d’arrivée et de la mobilité dans le centre-ville en semaine). On ne peut que regretter ce nouveau coup du sort qui frappe une épreuve en pleine expansion dont la prochaine édition s’annonçait plus qu’intéressante avec sept équipes WorldTour inscrites.

Les fédérations nationale (Belgian Cycling) et francophone (FCWB) ont proposé quelques dates de remplacement, mais les organisateurs ont estimé qu’elles ne leur offraient aucune garantie sportive et médiatique suffisante.

" Cette situation est d’autant plus difficile à accepter qu’aucune concertation préalable n’a eu lieu avec les organisateurs impactés par le report de Paris-Roubaix ", disent les organisateurs dans un communiqué. "(…) Malgré ces coups très durs, nos regards sont d’ores et déjà tournés vers l’édition 2022, en espérant que le calendrier établi en début de saison puisse enfin être respecté par les instances cyclistes. Ceci constituerait une marque de respect de l’énorme travail de préparation consacré par les organisateurs pour mettre en place leurs épreuves."