Absent du noyau de Saint-Trond ce week-end pour le déplacement à Zulte Waregem, Yohan Boli est occupé à gérer son transfert en janvier.

Après un tri, le meilleur buteur des Canaris (10 buts en Pro League) a reçu 10 offres concrètes. Il doit maintenant faire son choix. Il aimerait trancher avant la fin de l’année. Parmi les 10 offres, il y a toujours celle d’Anderlecht mais Boli a aussi des possibilités en Turquie (Galatasaray), en Angleterre (Brighton), en France (Bordeaux), en Allemagne, au Qatar, en Arabie saoudite et en Chine. Les propositions salariales varient mais le choix ne se fera pas uniquement sur cette base, même s’il est arrivé dans le professionnalisme sur le tard. À 26 ans, l’Ivoirien aimerait rester dans un championnat compétitif, notamment pour l’équipe nationale où il est appelé depuis le mois de septembre. La direction de Saint-Trond exige entre 2 et 3 millions pour son attaquant, même s’il n’a plus que 6 mois de contrat au Stayen.