La RUSG, largement remaniée, a dominé de la tête et des épaules le premier quart d'heure. Après trois occasions franches, l'équipe bruxelloise a ouvert le score sur une frappe puissante du Japonais Kaoru Mitoma (1-0, 16e). Au retour des vestiaires, l'Union a déjà plié l'issue de la rencontre via son défenseur anglais Christian Burgess, buteur sur un ballon mal dégagé par la défense visiteuse (2-0, 53e). Felipe Avenatti, devancé dans la hiérarchie des attaquants en championnat par Deniz Undav et Dante Vanzeir, a marqué de la tête (3-0, 57e). Dans la foulée, le portier de Lebbeke, jusque-là auteur d'une partie aboutie, a dévié dans son but un centre de Lorenzo Paolucci (4-0, 60e). 

A dix après la sortie sur blessure d'un joueur, Lebbeke a encore encaissé à trois reprises. Le premier via Deniz Undav (5-0, 82e), à peine monté au jeu, le second via Lazare Amani (6-0, 84e). Lebbeke a bu le calice jusqu'à la lie quand Teddy Teuma, lui aussi monté au jeu, a donné au score son allure définitive sur penalty (7-0, 90e). L'Union et Seraing ont dû débuter leur parcours en Coupe de Belgique un tour avant les autres pensionnaires de D1A en raison de leur statut de promu. Les Saint-Gillois disputent un très bon début de championnat et figurent actuellement à la deuxième place, une longueur derrière le Club de Bruges. Dimanche, l'Union accueillera l'Antwerp lors de la 9e journée de D1A.