Commençons par les bonnes nouvelles, le staff sportif et les joueurs de Mouscron ont reçu leur salaire ce jeudi. De quoi offrir un sacré boost mental à quelques heures du déplacement à Deinze ?  "Il faut dire 'Merci' à Gérard Lopez, reconnaît José Jeunechamps. Cela prouve qu’il cherche et trouve des solutions. Même si elles sont à court terme pour l’instant. Il est heureux de nos résultats donc à nous de continuer. Cela prouve que le club se bat et que tout le monde fait son travail de son côté. Pour nous, c’est en tout cas un geste fort auquel on ne s’attendait pas. Cela nous permet d’aborder le match plus sereinement. L’atmosphère est plus axée sur le travail. Je l’ai senti dans les derniers entraînements de la semaine."

En cas de succès dans son plus court déplacement, Mouscron pourrait faire une belle affaire au classement. Il pourrait même titiller le podium avant de partir en congé pour quelques jours. "On va essayer de finaliser avec un bon résultat avant la trêve. Cela nous permettrait de dormir sur nos deux oreilles aussi bien sportivement que financièrement. On pourrait partir avec le sentiment du devoir accompli. Depuis l’arrivée du nouveau staff, on est premier du championnat sur les 7 derniers matchs grâce à notre 16 sur 21. Seul Westerlo peut nous « égaliser » avec son match de retard. On tourne à un rythme très intéressant. Il faut finir en beauté avant de profiter de vacances qui feront beaucoup de bien vu les six mois fatigants que l’on vient de vivre."

Mais rien ne sera facile sur la pelouse du Burgemeester Van de Wiele Stadion face à une équipe qui peut compter sur une grosse puissance offensive. "On a gagné 2-0 chez nous mais le match avait tourné en notre faveur. On avait aussi pu compter sur un grand Gillekens. Deinze est très fort à domicile. C’est un club qui souhaite grandir et monter en D1 dans le futur. Ils ont des arguments offensifs avec De Belder et Mertens mais aussi beaucoup d’expérience avec les Dutoit, Lecomte… C’est un challenge costaud que l’on prend très au sérieux. Mais je sens que mes gars ont l’envie de bien terminer l’année. Le paiement des salaires a agi comme une bouffée d’oxygène."

"C’est du passé"

Le match aller à Deinze ne rappelle pas de bons souvenirs à José Jeunechamps. Le lendemain, il avait été licencié de son poste de T2. "J’avais été très surpris. Le jour du match, j’avais été envoyé face à la presse. Je ne m’attendais pas à autant de critiques le lendemain. Mais c’est du passé pour moi. J’avais certainement mes torts également. Ce genre de situation difficile, cela aide aussi à grandir", déclare diplomatiquement José Jeunechamps.

La sélection de José Jeunechamps : Taravel trop court

Pour le déplacement à Deinze, le staff a repris le groupe suivant : Gillekens, Mandanda, Delavallee, Mohamed, Lepoint (?), Henry, Duplus, Bocat, Angiulli, Diandy, Vroman, Dekuyper, Tainmont, Carcela, Bourdouxhe, Myny, Ribeiro, Gnohere, Giunta, Chevalier. Bakic est suspendu. Taravel, Gueye et Simba sont blessés. Sow est malade. Touché au mollet, Lepoint est incertain.