Moto GP : En Autriche, Bastianini s'offre une première pole

Enea Bastianini emmène un quatuor Ducati devant Quartararo.

Philippe Jacquemotte
Moto GP : En Autriche, Bastianini s'offre une première pole
©PHOTONEWS

Après trois victoires cette saison, le meilleur score derrière Bagnaia qui en compte quatre, Enea Bastianini a ajouté une nouvelle ligne à son CV en signant la première pole de sa carrière en MotoGP. Une performance qui confirme la vitesse de l’Italien et qui pourrait peser lourd dans les prochaines heures alors que l’équipe officielle Ducati n’a toujours pas annoncé son deuxième pilote pour 2023, et que Bastianini est toujours en lutte avec Jorge Martin pour hériter du guidon de Jack Miller. Dans le parc fermé le pilote Gresini ne cachait pas son bonheur.

"Je suis très content de cette première pole position, un résultat qui conforte la position de Ducati pour ce Grand Prix puisque nous sommes nombreux devant Quartararo, qui sera dangereux dimanche."

Parce que sa pole il l’a réalisée devant Bagnaia, Miller et Martin. Au nez et à la barbe des pilotes d’usine, de quoi adresser un signe clair à la direction de la formation Italienne pour ce fameux deuxième guidon. Pas de quoi froisser Pecco Bagnaia, relégué à 24 millièmes, qui a donné une belle accolade au jeune poleman, presque comme s’ils étaient déjà équipiers. Bagnaia qui s’élancera de la première ligne, juste devant Quartararo, 5e, en deuxième ligne, et qui pourrait bien en profiter pour encore grapiller des points au championnat sur le Français.

Une position intéressante pour le vice-champion du monde qui avait lourdement chuté aux EL4 et qui a retrouvé la confiance dans les dernières minutes de la qualif. Miller boucle la première ligne de la grille de départ avec le troisième chrono, pour lui c’est la position idéale en vue de la nouvelle chicane placée avant le virage numéro 3 qui avait été le théâtre d’un terrible crash en 2020. L’Australien souligne qu’il risque d’y avoir un petit embouteillage à cet endroit au départ, d’où l’importance de partir devant. Avec Martin 4e et Zarco 6e, Fabio Quartararo est le seul pilote non-Ducati du top 6.

La course s’annonce difficile pour le champion du monde qui se consolera avec la 9e place d’Aleix Espargaro, autre rival au championnat, mais dont il devra se méfier, parce qu’avec les 7e et 9e chronos, les Aprila sont dans le coup. Comme l’an dernier ce Grand Prix d’Autriche pourrait jouer un rôle important en vue du titre mondial. Un Grand Prix sur lequel Marc Marquez est de retour, non pas pour piloter mais bien pour guider Honda et son équipe en vue de construire la moto de l’an prochain. Son équipier Pol Espargaro, a profité de ce week-end, sur les Terres de KTM, pour annoncer qu’il roulera pour KTM, au sein du team Tech3, l’année prochaine.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be