Avant que les Red Lions ne disputent leur 2e match, les Pays-Bas ont joué dimanche face à l’Afrique du Sud. Les Sud-Africains ont d’abord mené avant d’entamer le dernier avec un score de 3-3. Finalement, les Oranjes ont émergé en fin de match (5-3).

Shane McLeod se passait toujours des services de Tom Boon (déchirure à la cuisse) ce qui permettait au réserviste Thomas Briels de disputer son 2e match olympique. Le Néo-Zélandais avait reconduit son même 11 pour démarrer la partie.

Premier quart-temps (0-2)

Dès la première minute, les Belges s’emparaient de la balle. Les Allemands jouaient en homme contre homme. De Sloover était patient pour passer sa balle. Stadler voyait la balle à deux reprises dans la première minute. De Kerpel interceptait et partait en contre mais Windfeder sortait le geste défensif parfait. Bosserhoff répondait par un tir non cadré. Il n’y avait aucun round d’observation. Briels cadrait un tir à bout portant que Stadler déviait. Le flick et la longue passe vers De Kerpel qui jouait vite sur Briels étaient remarquables.

Bosserhoff déviait dans son but un centre de Charlier. Le jeune Bosserhoff s’en voulait énormément. Il était sous la pression d’un autre attaquant avec Dockier dans son dos. Les Allemands se réunissaient vite en cercle. Les Belges surfaient sur cette vague hyper offensive. Briels était proche du 2-0 à la 6e minute mais Stadler se couchait parfaitement sur la petite balle.

La 3e vague revenait déjà. Charlier doublait la mise d’un tir en pleine lucarne en bord de cercle. Les passes d’Hendrickx pour van Aubel qui servait Charlier étaient aussi rapides que lumineuses. Les Allemands se réveillaient et gardaient un peu mieux la balle. Sur un contre, Boccard lançait De Sloover qui trouvait Gougnard bloqué en tête de cercle. Le jeu filait dans tous les sens. Arthur Van Doren prenait une balle sur le poignet, criait un bon coup et se relevait. Hauke prenait une carte verte pour avoir joué une faute pour les Belges. Kina pestait car il aurait pu partir tout seul dans les 25. Arthur Van Doren se couhait dans le cercle pour écarter une balle en deux temps. Vanasch n’a pas dû intervenir lors de ce premier quart où la Belgique a été très efficace dans les deux cercles.

Deuxième quart-temps (0-2)

Les Allemands dictaient le jeu, mais les Belges étaient solides en défense. Ils empêchaient la balle d’entrer dans le cercle. Herzbruch s’offrait un tir hors cadre à la 19e minute. Dohmen demandait la video pour un backstick peu évident. La video lui donnait raison. A la 20e minute, monsieur van Bunge accordait le premier pc du match. Stadler sortait le sleep d’Hendrickx. De Kerpel sortait tout seul du terrain en boîtait fort. Julien Rysman le prenait en charge. Sa cheville était touchée. Arthur Van Doren était précieux en défense. Dockier cherchait Wegnez dans son dos, mais il avait sprinté trop vite. Après 7 minutes allemandes mais sans danger, les belges reprenaient leur possession calmement. La défense des Reds étaient d’autant plus remarquable qu’elle ne concédait que peu de fautes alors que les Allemands étaient très costauds. Sur une très longue passe de Luypaert, Briels était bousculé juste avant le cercle. Kina prenait une verte. Wegnez sortait un exceptionnel effort pour être dans le cercle et tester les réflexes de Stadler. La balle était peu dangereuse. Les Reds avaient clairement repris le contrôle dans la 2e moitié de ce 2e quart. Le marquoir affichait toujours 0-2 à la mi-temps.

Troisième quart-temps (0-3)

Les Allemands poussaient solidement, mais le rideau belge était plus que bien placé. Les fautes commençaient à se multiplier dans nos 25. Notre bloc défensif était bousculé notamment sur ce centre dévié pa Hauke. Hors cadre. Haner concédait bêtement un pc pour shooter dans la balle avec le pied alors qu’il était par terre dans les 25. Le sleep d’Hendrickx était contré fautivement. Le sleep d’Hendrickx achevait sa course dans la lucarne (0-3). Les Allemands rouspétaient. Monsieur Tomlinson accordait le but fort logiquement. Boccard défendait bien sur Oruz. Vanasch passait une matinée assez calme jusqu’ici. Van Aubel jouait avec Gougnard à l’entrée de cercle. Les Reds avaient laissé passer l’orage allemand avec beaucoup de maîtrise défensive. A la 40e minute, Vanasch sortait un tir vicieux qui avat traversé le troupeau devant lui. Sur une glissade malchanceuse de De Sloover, Fuchs recevait une belle occasion de tir. Sa frappe en revers était trop croisée. Grosse commettait une vilaine faute en bousculant Kina. Il prenait une jaune à la 43e minute. Rurh était stoppé par Hendrickx à temps dans le cercle. Vanasch sauvait encore la mise sur un tir cadré de Rurh. La Mannschaft s’offrait même un pc à 24 secondes de la fin de ce 3e quart. Florent van Aubel, en excellent line stop, bloquait la balle et la dégageait. Le sleep était signé Haner. Vanasch a sorti arrêts.

Quatrième quart-temps (1-3)

Les Reds avaient décidé de garder la balle et de calmer le jeu. Ils combinaient poprement jusqu’à arriver dans le cercle, mais la balle n’arrivait pas à van Aubel. Vanasch se couchait bien devant Fuchs qui était seul face à lui à la 49e minute. La machine allemande continuait à presser. A la 50e minute, monsieur van Bunge accordait un pc qu’Hendrickx contestait. La décision était maintenue. Wegnez sortait comme un boulet de canon pour écarter le danger. Une minute plus tard, Van Doren concédait un nouveau pc. Ils jouaient une phase qui revenait sur Wellen décentré. Vanasch déviait mais la balle était dangereuse. Haner claquait la balle au fond du but. Bosserhoff poussait De Sloover et voyait jaune à la 52e minute. Kina pour un coup de stick prenait une jaune dans la foulée. Le match basculait doucement, mais l’expérience des Belges a été précieuse pour éviter un emballement. Monsieur van Bunge s’emballait tout suel à la 54e minute. Il annulait sa faute. Staib espérait un pc pour une frappe déviée, mais il demandait pas la video. Il restait 5 minutes. Les Belges souffraient, mais restaient en bloc. La solidarité faisait la différence. Briels prenait une verte à son tour. Les Allemands n’inquiétaient plus Vanasch. Dockier prenait un coup au visage. A 1min11 de la fin, les Reds provoquaient un 4e pc. Hendrickx n’était pas sur le terrain. Luypaert sleepait, mais le line stop déviait. Gougnard tirait à 2 centimètres du cadre. A 14 secondes du terme, Wegnez concédait un dernier pc. Les Allemands demandaient la video. Ils n’étaient pas entendus.

Avec ce 6 sur 6 contre les Néerlandais et les Allemands, les Belges ont fait plus qu’un bond de géant vers la première place du groupe B.

Fiche du match

Deuxième match de la poule B: Allemagne – Belgique 1-3

Allemagne : Stadler ; Grambusch, Windfeder, Haner, Wellen, Grosse, Herzbruch, Hauke, Rurh, Fuchs, Furk ; Puis Muller, Staib, Zwicker, Bosserhoff, Oruz

Belgique : Vanasch ; Boccard, A. Van Doren, Luypaert, De Sloover ; Denayer, Gougnard, Wegnez ; De Kerpel, Dockier, Van Aubel ; Puis Dohmen, Charlier, Hendrickx, Briels, Kina.

Arbitres : MM. C. van Bunge (P-B) et D. Tomlinson (N-Z)

Cartes vertes : 13e Hauke, 26e Kina, 57e Briels

Cartes jaunes : 43e Grosse, 51e Bosserhoff, 52e Kina

Les buts : 5e Bosserhoff csc (0-1), 7e Charlier (0-2), 35e Hendrickx sur pc (0-3), 51e Haner sur pc (1-3)

Les stats

Statistiques première-mi-temps

Pénétrations dans le cercle 8 pour l’Allemagne/ 8 pour la Belgique

Tirs 2 pour l’Allemagne/ 5 pour la Belgique

Troisième quart-temps

Possession 46 % pour la Belgique

PC 0 pour l’Allemagne/ 1 pour la Belgique

En bref

Déjà joué.- Pays-Bas – Belgique 1-3

Programme des Belges

Mardi 11h30 Belgique – Afrique du Sud

Jeudi 3h00 Belgique – Canada

Vendredi 14h15 Belgique – Grande-Bretagne

Classement

1. Belgique 6 (2 match) +4

1. Allemagne 3 (2 match) +4

3. Grande-Bretagne 3 (1 match) +2

4. Pays-Bas 3 (2 matchs) 0

5. Afrique du Sud 0 (2 matchs) -4

6. Canada 0 (1 match) -6

Les 4 premiers qualifiés sont qualifiés por les quarts de finale. Ils affrontent les 4 premiers du groupe A en ordre inversé.