Faits divers L’abus des banques de données et la consommation d’alcool sont pointés par le conseil de discipline de la police.

La DH a pu consulter cette année encore le nouveau rapport annuel du conseil de discipline de la police intégrée (police fédérale et locale). Long de 204 pages, il fait état de toutes les sanctions disciplinaires infligées aux membres de la police en 2018. Première nouvelle : le nombre de sanctions a légèrement diminué par rapport à 2017. On en compte 469 contre 531 l’année précédente.

Pour ce qui est de la répartition des erreurs entre le sud et le nord du pays, on arrive quasi à égalité. Au niveau des catégories de sanctions, on retrouve une majorité de "peines" légères : 314 sanctions légères (blâmes, etc.) contre 155 sanctions lourdes (retenues sur salaire, révocations, etc.).

(...)